Maroc: Retour béni

Retour à la normale, dirions-nous. Ou presque. Cela concernerait du moins ce papier chéri dont on a été privé pendant d'interminables semaines.

De longs mois au fait. A partir d'aujourd'hui votre « Libé » vous revient tel que vous l'avez toujours aimé, tel que vous l'avez toujours apprécié. Il n'en reste pas moins que notre ambition est d'aller de l'avant pour mieux vous satisfaire. La crise aura eu le mérite de forger encore plus notre caractère, de raffermir notre ténacité et décupler notre passion pour cette noble profession qui est la nôtre. N'en déplaise à cette nuée de vicelards sortis de nulle part qui cherchent à la dénaturer, à la vider de sa substance, par des pratiques honnies sur fond de fake news, harcèlement et chantage...

La crise aura eu pour effet de permettre de distinguer le bon grain de l'ivraie. Chapeau bas à ces journaux et ces entreprises de presse qui ont vaillamment su faire contre mauvaise fortune bon cœur et continuer à servir tout en veillant sur les intérêts de leur personnel, journalistes ou autres. Pendant ce temps, certains mercantilistes de la dernière heure se sont empressés de larguer leurs employés vers l'Etat, ce pauvre Etat providence. Et dire que c'est là l'œuvre de ceux-là mêmes qui se veulent donneurs de leçons et redresseurs de torts ! Ils ne se gênent pas pour se mettre sur leurs grands chevaux pour tirer sur tout ce qui bouge. Mais bien évidemment pas sur leurs bailleurs de fonds, leurs commanditaires.

Comment ne pas exprimer en toute légitimité et en toute fierté son appartenance à cette grandissime école ittihadie qui a marqué de son indélébile empreinte l'histoire de la presse marocaine et qui là encore vient de servir une belle illustration de ces valeurs qui sont depuis toujours celles de l'Union socialiste des forces populaires.

Nous voilà donc de retour dans les kiosques pour servir encore et encore ces mêmes valeurs. Pour être au service de notre mission première : informer. Ce que d'ailleurs nous n'avons cessé de faire pendant cet état d'urgence via le digital.

Toute notre gratitude à l'égard de nos lecteurs et de nos annonceurs.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.