Ile Maurice: Rose-Hill - Les toilettes publiques seront rénovées et payantes

Très bientôt les membres du public devront payer quelques roupies s'ils veulent utiliser les toilettes publiques se trouvant de la Place Margéot, à Rose-Hill.

C'est une initiative de la mairie de Beau-Bassin-Rose-Hill qui est loin de faire l'unanimité. Le public a réagi sur les photos en circulation sur les réseaux sociaux et démontrant les toilettes publiques dans un piteux état.

«Il faut être courageux et surtout n'avoir pas le choix pour entrer dans ces toilettes publiques» relâche un habitant de Rose-Hill. Car, outre les odeurs nauséabondes et les mouches qui accueillent les utilisateurs, ils doivent aussi réfléchir où il faut poser ses pieds. Certains usagers de ces toilettes n'hésitent pas en effet, de faire leurs besoins à même le sol ou dans le lavabo.

Interrogé à ce sujet, le maire, Ken Fat Fong Suk Koon, a déclaré qu'il est vrai que l'état de ces toilettes est insalubre. «Nous avons reçu beaucoup de doléances en ce qui concerne les toilettes publiques de la Place Margéot, à Rose-Hill. Rendre l'accès aux toilettes payant, pourrait être une très bonne idée car cela encouragera les gens à garder ces lieux propres. Normalement, les toilettes payantes sont impeccables », dit-il.

Cependant il avance que c'est à cause du mauvais comportement des utilisateurs, que beaucoup de gens refusaient jusqu'ici d'utiliser les toilettes en raison de l'insalubrité et de l'odeur nauséabonde. « Les citoyens sont quelque part responsables de leurs actes. Ils doivent veiller à laisser derrière eux, après usage, un espace sain et propre. Il faut penser aussi que ce sont des êtres humains qui nettoient ces toilettes tous les jours » souligne le maire.

Selon le maire Ken Fong, les autorités concernées ont déjà été alertées de la situation. Les travaux de rénovation débuteront dans les prochains mois.

Concernant l'application du tarif d'utilisation des toilettes qui seront bientôt rénovées, le maire Ken Fong, a affirmé qu'il l'annoncerait par la suite.

Les citadins et ceux qui fréquentent la région saluent cette décision. «C'est une très bonne initiative car au moins ceux qui utiliseront ces toilettes se rendront compte qu'ils ont payé pour y accéder. Et ils devront garder l'endroit comme un luxe», assure un receveur d'autobus.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.