Afrique de l'Ouest: 4,5 millions de femmes victimes de violations sexuelles et physiques

12 Juillet 2020

Les organisations et plateformes régionales féminines de la société civile en Afrique de l'Ouest et au Sahel sont inquiètes de la proportion de violences.

En effet, selon elles, « 6,9 millions de personnes vivent dans des conditions déplorables, confrontés à la faim et sans accès aux services sociaux de bases », puis, elles font savoir encore que « 4,5 millions d'entre elles subissent des violences sexuelles et physiques pendant les attaques, sur le chemin de l'exile et dans les lieux de déplacement, et en payent le plus lourd tribut ».

Les cas de violences en cette période de pandémie sont notés dans les circonstances suivantes:

- Les différentes attaques terroristes au Burkina Faso, au Mali, au Nigéria et au Niger ;

- Les violences causées par la crise socio-politique en Guinée ;

- Les violentes contestations par les jeunes concernant les mesures prises dans différents pays ;

- La recrudescence d'incidents en Casamance au Sénégal ;

- L'attaque terroriste à la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.