Afrique: Journée Africaine de lutte contre la corruption - Transparence et responsabilité dans la gestion des financements COVID-19 en Afrique

11 Juillet 2020
document

La quatrième journée africaine de lutte contre la corruption sera célébrée aujourd'hui sous le thème : «Combattre la corruption grâce à des systèmes judiciaires efficaces et efficients».

CIVIS Côte d'Ivoire pense que cette commémoration est une opportunité pour toutes les parties prenantes engagées contre la corruption à la réflexion et au dialogue sur le rôle des systèmes judiciaires nationaux dans la promotion de la bonne gouvernance et particulièrement des programmes de lutte contre la corruption et des infractions assimilées.

La corruption ruine la voie des gens ordinaires, en même temps qu'elle sape leur confiance en leurs dirigeants et institutions publiques. Elle reste un phénomène social, politique et économique complexe, qui touche tous les pays.

Elle ébranle les institutions démocratiques, ralentit le développement économique et contribue à l'instabilité gouvernementale.

Les ressources nécessaires au développement et à la prestation des services de base comme l'électricité, l'éducation, la santé, l'assainissement et l'eau potable sont détournées par quelques-uns privant ainsi la majorité de la population de l'accès à ces services essentiels. Ce qui a pour corollaire l'exacerbation de la pauvreté.

De ce fait, les populations en Afrique, particulièrement en Côte d'Ivoire paient un lourd tribut. Enfin, elle inhibe l'effectivité des droits humains, particulièrement, les droits économiques, sociaux et culturels.

Cette commémoration intervient à un moment ou les Organisations de la Société Civile Africaine réclament de la transparence et de la responsabilité dans l'utilisation des ressources affectées à la gestion de la pandémie Covid-19.

C'est en cela que cette journée du 11 juillet revers un caractère particulier pour réfléchir et sensibiliser les citoyens Africains autour de la qualité des systèmes judiciaires nationaux. En définitive, CIVIS Côte d'Ivoire plaide auprès du Gouvernement ivoirien pour qu'il poursuive les réformes engagées dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées d'une part et d'autre part continue, approfondisse et multiplie, à travers ses services compétents et les médias, les actions de sensibilisation sur ce fléau. Aux Organisations de la Société Civile pour qu'elles continuent l'éveil des populations Africaines et de la Côte d'Ivoire sur la nocivité de celle-ci

Abidjan, 11 juillet 2020.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.