Congo-Brazzaville: COVID-19 - La société Althea veut aider le Congo dans la gestion des équipements médicaux

Le président directeur général du groupe italien Althea, Alessandro Dogliani, a annoncé le 11 juillet à Oyo, dans le département de la Cuvette, sa volonté de coopérer avec le gouvernement congolais dans la gestion et la maintenance des équipements médicaux.

Cette annonce qui intervient en cette période de lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19), a été faite à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat congolais Denis Sassou N'Guesso.

« Nous sommes heureux d'être au Congo pour transmettre notre expérience dans le secteur de la gestion intégrée des technologies biomédicales. Notre contribution concerne la gestion de l'émergence de la Covid-19 », a indiqué Alessandro Dogliani.

« Nous avons géré également cette émergence en Italie où nous avons apporté une contribution importante. Nous avons non seulement fourni les appareils médicaux mais aussi assuré leur gestion, ainsi que la formation du personnel médical et technique à la gestion des appareils », a-t-il expliqué.

Le Congo a enregistré ces dernières semaines un nombre important des cas de Covid-19. A la date du 10 juillet, le pays comptait 2028 cas confirmés, dont 589 guéris et 47 décès.

« Nous avons décidé avec les autorités congolaises d'apporter notre contribution... , de revenir au Congo en fin août pour aider le pays à gérer les technologies et fournir l'appui qu'ont besoin les populations », a signifié Alessandro Dogliani.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.