Angola: Le COVID-19 fait 12 morts dans le premier tiers de juillet

Luanda — Douze personnes sont décédés de Covid-19 en Angola, en onze jours seulement en ce mois de juillet (premier tiers), dépassant le chiffre de tout le mois de juin, lorsque neuf citoyens sont morts.

À l'exception d'une patiente de 25 ans dont le ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, avait déclaré, lors d'une conférence de presse, qu'elle était apparemment hors de danger, et la plupart des victimes mortelles du nouveau coronavirus avaient toujours une maladie chronique associée, en plus du Covid -19.

La moyenne quotidienne des décès en ce mois de juillet, qui n'est même pas au milieu, est d'un décès par jour.

Le diabète, l'hypertension artérielle, les cancers et, surtout, les complications des maladies du forum respiratoire aggravé, sont d'autres manifestations cliniques présentées par les défunts.

Samedi, la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a annoncé deux autres décès, impliquant respectivement des citoyens de 62 et 64 ans. L'un a été admis à la clinique Sagrada Esperança et l'autre à l'un des centres de traitement de référence. Les deux avaient des conditions respiratoires sévères.

Le pays compte 483 personnes infectées, 118 récupérées, 340 actives et 25 décès.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.