Madagascar: Bras de fer - Disparition du DTN Manda

L'actuel directeur technique national de la commission nationale de bras de fer, Manda Andrianaivoravelona a succombé d'un arrêt cardiaque ce samedi à l'âge de 52 ans.

« Considéré comme cas suspect de la covid-19, on lui a fait le test et on attend les résultats », nous confie sa femme jointe au téléphone. Manda Andrianaivoravelona avait occupé le poste de directeur technique national de la commission nationale du bras de fer depuis environ trois ans.

Il était connu depuis longtemps comme membre actif et grand technicien du club de musculation d'Antsahamanitra, pour devenir plus tard président du club. Cette commission présidée par Abavola Randriamampianina, directeur technique national de la commission de bodybuilding est depuis des années associée à la Fédération malgache d'haltérophilie, de musculation et de culturisme.

Pour des mesures sanitaires, ses collaborateurs dans le domaine du sport nous ont indiqué qu'ils ne peuvent pas venir sur place présenter leurs condoléances. Encore en cours de préparation de différents dossiers hier, la famille n'a pas pu encore communiquer la date de l'inhumation, mais sûrement le plus tôt possible, précise l'épouse du défunt.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.