Cameroun: Ivanna Essomba relaxée - Le complot pour anéantir d'Amougou Belinga vole en éclats

13 Juillet 2020

Ivanna Essomba la petite amie de Bryant Fombor assassiné le 05 juin dernier au quartier Omnisports à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, respire à nouveau l'air de la liberté. La jeune dame a passé plus d'un mois de garde-à-vue, dans les locaux de la police judiciaire à Yaoundé. Interpelée trois jours après L'Insoutenable assassinat de son compagnon, Ivanna Essomba a été remise en liberté, sur instruction du parquet général du Centre, après de minutieuses enquêtes diligentées tour à tour et par la police judiciaire, et par la délégation générale à la Sûreté nationale.

La belle était soupçonnée d'être de mèche avec les tueurs de Bryant Fombor son petit ami. Le 05 juin dernier, très tard dans la nuit, le jeune homme avait été pris en chasse par plusieurs personnes non identifiées et à bord des motos, avant de voir celles-ci, u le bloquer dans la circulation, et lui donner cruellement la mort moyennant plusieurs coups de couteau.

Ivanna Essomba est une ancienne employée du Groupe L'Anecdote où, elle présentait une émission people sur Vision 4 la télévision du Consortium dont l'homme d'affaires milliardaire Jean Pierre Amougou Belinga, est le Président Directeur Général ( PDG). Ce qui avait fait dire à ceux qui sont jaloux et vouent une haine bestiale et gratuite à Sa Majesté Jean Pierre Amougou Belinga, que ce dernier, serait l'instigateur de l'assassinat du jeune Bryant Fombor, pourtant très connu dans milieux mondains qui jouxtent l'industrie du crime: boîtes de nuit, snacks bar...

Des milieux où on dépense de fortes sommes d'argent pour les liqueurs et les grands vins de luxe, et où on s'offre des caprices sexuels, avec des filles de joie qu'on dit être des canons de beauté. Mais malheureusement, ces milieux où l'on dépense sans compter, sont majoritairement fréquentés par des personnes peu recommandables, et qui le plus souvent, tirent leurs abondantes ressources financières, de l'industrie du crime : trafic de drogue et stupéfiants, trafic d'organes et d'ossements humains, trafic d'enfants, trafic d'or et de diamant. Toute chose qui fait donc de ces lieux somme toute dangereux, des laboratoires de crimes et règlement de compte.

Pour les délateurs et autres comploteurs qui veulent à tout prix et à tous les prix voir Jean Pierre Amougou Belinga et son empire d'affaires s'effondrer, tout est bon pour le noircir. Ces calomniateurs sans vergogne dont certains sont en exil, avaient sans aucun élément probant, avancé que le PDG du Groupe L'Anecdote, était le commanditaire de l'assassinat de Bryant Fombor, un jeune qu'il ne connaissait pourtant ni d'Adam ni d'Ève, et à qui rien ne liait, de quelque façon que ce soit. L'homme d'affaires très occupé, vaquant tranquillement à ses multiples occupations.

La relaxe d'Ivanna Essomba depuis vendredi dernier, vient donc mettre un terme à cette cabale médiatique, et à ce complot orchestré contre Monsieur Amougou Belinga. Le parquet général de Yaoundé ayant lavé Ivanna Essomba de tout soupçon, relativement aux accusations de complicité d'assassinat qui pesaient sur elle, suite à la mort de Briant Fombor son petit ami.

En effet, Ivanna Essomba était dans la voiture avec son petit ami ( de regretté mémoire), au moment de son assassinat au quartier Omnisports à Yaoundé. Juste après l'assassinat de son compagnon, la jeune dame se rend chez elle, fait le maquillage, avant de faire une vidéo sur Snapchat, sur les circonstances de l'assassinat de son petit ami. Très indifférentes, désinvoltes, et dénuées de toute pudeur, chagrin ou regrets, les paroles et la mimique corporelle d'Ivanna Essomba, avaient profondément choqué l'opinion publique, incitant alors les policiers à la cuisiner.

Halte à la haine et aux tentatives d'anéantissement de Jean Pierre Amougou Belinga ! Le peuple suit tout cela de très près, et au-delà des critiques sur ses prises de paroles publiques, ce dernier n'est pas prêt à accepter la déstabilisation ou l'anéantissement du PDG du Groupe L'Anecdote, perçu comme le meilleur ambassadeur ( le seul ) du peuple Ekang/ Beti, dans le monde des affaires. Que personne ne tombe dans le piège de la langue de bois. Jean Pierre Amougou Belinga est la fierté de tout un peuple, lequel met en garde, contre le sort subi par T. Bella ( Supermarché Prisunic ), ou encore James Onobiono ( Sitabac). Ces hommes d'affaires milliardaires qui firent la fierté de tout un peuple, mais furent anéantis sur des prétextes fallacieux et des calomnies itératives, par les leurs. Le PDG du Groupe L'Anecdote est un grand homme à la générosité maladive et proverbiale.

D'un coeur d'agneau, sa magnanimité a déjà fait la joie des Camerounais de toutes les ethnies et religions. Une âme d'humanitaire sans commune mesure, qui, lui vaut haine et tendancieuses suspicions, dans un Cameroun où la méchanceté, la pingrerie et l'indifférence aux souffrances des autres, sont érigées en modèle de vie. Avec l'avènement des réseaux sociaux et la circulation facile de l'information, les uns et les autres, suivent donc attentivement tout ce qui se trame au sujet de Monsieur Amougou Belinga, le messie de toute un "pays". Attention !

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.