Congo-Kinshasa: La pandémie joue le jeu de la faim

La situation sociale devient de plus en plus intenable à Kinshasa et dans l'arrière-pays. La barre de 8.000 cas confirmés est dépassée. Une augmentation exponentielle. Pendant ce temps, le taux de change du dollar américain grimpe. La faim se lit dans nombre de visages. De son propre chef, le Cardinal Fridolin Ambongo a pris la décision de déconfiner les paroisses en vue de donner aux fidèles catholiques la nourriture spirituelle.

Quand est-ce qu'on parlera de la rentrée scolaire, de la réouverture des universités et des églises. Alors que des restaurants, des salles de cinéma, certains magasins ont repris du service. Les bars, les salles de fêtes et, surtout, le Marché Central appelé communément Zando restent fermés au public. Beaucoup dénoncent une réouverture partielle, partiale et sélective.

Par ailleurs, le Gouverneur de la Ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a interdit toutes les marches à cause de la Covid-19. Mais, le parti présidentiel UDPS a bravé cette mesure d'interdiction en prenant d'assaut des principales artères de Kinshasa et autres villes du pays.

En même temps, les frontières du pays restent fermées. Les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) et autres services spécialisés sont en congé technique prolongé. Les compagnies d'aviation et de transport fluvial sont toujours paralysées. La RDC connaît un manque-à-gagner sans précédent qui fait, du jour au jour, régresser son économie.

Il est temps d'apprendre à vivre au quotidien avec la pandémie de Coronavirus. Simplement faire respecter les gestes barrières. Dans les grands pays occidentaux très touchés par la pandémie, l'on déconfine pour que l'économie tourne à plein régime. Alors qu'en RD Congo, la pandémie joue le jeu de la faim. L'équipe de riposte contre la Covid-19 doit en tirer toutes les conséquences.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.