Ile Maurice: Le ministre Sawmynaden - «Nous fine ouvert la porte a tou dimoune»

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, et celui du Commerce, Yogida Sawmynaden, ont défendu le directeur-général de la State Trading Corporation suivant l'allocation d'un contrat de fournitures d'équipements et de médicaments au beau-frère de ce dernier.

«Nous avons souhaité nous exprimer encore une fois sur cette affaire d'achat d'équipements car malgré nos précédentes explications, le gros travail qu'a fait le gouvernement passe inaperçu et ce sont les petits détails de cette affaire qui sont pris en considération pour créer des polémiques», fustige Yogida Sawmynaden.

Selon le ministre du Commerce, le gouvernement a suivi les directives du Procurement Policy Office et le protocole de l'Emergency Procurement pour l'achat de ces équipements et médicaments. «Nou finn ouvert la porte a tou dimoune», explique Yogida Sawmynaden. Les fournisseurs, selon le ministre, ont été sélectionnés selon leur carnet de contacts et des facilités qu'ils obtiennent pour l'importation de leurs produits.

«A aucun moment, le directeur-général de la STC n'a offert de contrat à son beau-frère » insiste le ministre du Commerce. «La compagnie est entrée en jeu car elle a marchandé une partie de ces équipements et médicaments.»

Yogida Sawmynaden s'est d'ailleurs exprimé sur les attaques de l'Opposition au sujet de cette affaire. « Ils s'acharnent sur ces deux compagnies alors qu'ils y avait une trentaine de fournisseurs. Parmi, ceux qui sont proches de l'opposition. Kifer zot pa tapp lor sa bane compagnie la ? » se demande le ministre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.