Algérie: Industrie - Tebboune ordonne de promulguer les cahiers des charges avant le 22 juillet

Alger — Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné la promulgation, avant le 22 juillet en cours, des cahiers des charges relatifs à l'industrie automobile, à l'électroménager et aux pièces détachées ainsi qu'à l'importation des véhicules et d'usines usagées.

Intervenant lors du conseil des ministres qu'il a présidé dimanche, M. Tebboune "a instruit le ministre de l'industrie à l'effet de libérer les cahiers des charges avant le 22 juillet, concernant le secteur de la construction automobile, la production d'électroménagers, la production de pièces détachées, l'importation de véhicules neufs et l'importation d'usines usagées", a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Dans ce sens, le Président a souligné que le cahier des charges relatif à l'importation des véhicules neufs doit intervenir "obligatoirement" avec la mise en place d'un réseau de service après-vente au niveau de tout le territoire national, géré par des professionnels du secteur.

Le ministre de l'Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, avait expliqué récemment que le cahier des charges fixant les conditions et modalités d'exercice des activités de concessionnaires de véhicules neufs, exigera, outre la possession des capacités nécessaires pour exercer cette activité notamment en matière de showrooms, d'ateliers de services après-vente et du personnel qualifié, d'avoir au préalable une commande du client avant de lancer l'opération d'importation.

Quant au nouveau cahier de charges relatif à l'activité de production de véhicules, il aura pour objectif principal d'asseoir une véritable industrie mécanique en Algérie, en exigeant un niveau minimum d'intégration de composantes locales de 30% ainsi que la fabrication de la carrosserie localement, selon le ministre.

Electroménagers: libérer les opérateurs avec un taux d'intégration de 70%

S'agissant de la feuille de route pour la relance et le développement du secteur de l'industrie, M. Tebboune a observé, lors du conseil des ministres, "avec regret", qu'on continue à accorder encore trop de temps au secteur marchand de l'Etat, lequel a connu plusieurs réformes sans donner de résultats probants, alors qu'il ne représente guère plus de 20% du secteur industriel global du pays au détriment de 80% du secteur.

Le Président Tebboune a ainsi ordonné de libérer les entreprises du secteur de l'électroménagers qui présentent un taux d'intégration de 70%, donner la priorité aux secteurs de la transformation, donner la même priorité aux start-ups et passer jusqu'au système déclaratif pour leur création.

Ainsi, le registre de commerce ne sera exigé que lorsque la création aura été réalisée.

Lire aussi: Importations de véhicules: le président Tebboune ordonne d'accélérer le parachèvement des cahiers de charges

Le Président Tebboune a, d'autre part, instruit le ministre des Affaires étrangères, en accord avec le ministre de l'Industrie, de prospecter auprès des partenaires européens pour l'acquisition d'unités de production usagées qui doivent impérativement remplir les conditions de fonctionnement avec les intrants locaux, dont l'âge ne dépasserait pas les cinq (5) ans et qui soient directement opérationnelles.

Pour rappel, il est autorisé, à l'exception des équipements de transport de personnes et de marchandises, le dédouanement pour la mise à la consommation, les chaînes et équipements de production rénovés, et ce, en vertu de la loi de finances complémentaire pour l'année 2020.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.