Congo-Brazzaville: Livre - « La foi de Ferréol » édité à Renaissance africaine

Le premier recueil de poèmes du député et écrivain Ferréol Gassackys contient une soixantaine de pages. A travers « La foi de Ferréol », l'auteur exprime par envolées lyriques ce en quoi il croit et considère comme des guides vertueux.

La parole du poète, semée comme des grains du futur, se fait ici l'expression la plus sincère de l'amour et de l'espoir face aux incertitudes de l'existence. Dans cet imaginaire poétique, Ferréol Gassackys s'emploie à rendre hommage aux hommes qui ont su imprimer leurs marques dans l'histoire de l'humanité, à magnifier l'amour pour s'affranchir de la haine qui habite le monde. Parole de soleil, sa poésie est chant d'humanisme, peut-on lire à la quatrième de couverture.

Préfaçant ce recueil de poèmes, Elvez Ngaba pense que la parole poétique de Ferréol Gassackys trouve son éclosion dans l'humus de cet humanisme intégral qui l'habite et qui demeure à jamais la strate fondatrice dont se nourrit toute sa création littéraire. Ce premier chant poétique que Ferréol donne à lire sonne comme une promesse d'espoir irradiant de sa verve toute conscience humaine. Loin d'être contemplatrice, c'est une poésie qui se veut parole de réminiscences et de reconnaissance éternellement renouvelée à la mesure de l'héritage et du lien qui le rattachent à l'homme, à son peuple et à tous ceux qui ont réussi à imprimer leurs rythmes à sa marche vers le destin.

« Ferréol Gassackys est un poète qui ouvre son coeur au frémissement de l'amour et du souvenir pour y débusquer une raison d'exister et de semer sur la terre des hommes des mots affamés d'espoir et de progrès. Il aspire donc à la simple élévation de l'esprit. La poésie de Ferréol exprime ce qu'il y a d'essentiel en l'homme ; elle s'élève au-delà des incertitudes existentielles et révèle un paysage mental mu par un réseau d'émotions, de souvenirs et d'obsessions, lequel permet un mode particulier de saisie et de compréhension de notre réel », poursuit le préfacier.

La verve poétique de Ferréol Gassackys, ajoute-t-il, trouve ainsi sa consistance dans l'acte de célébrer la mémoire. Tant il est vrai que l'oeuvre prend d'abord forme dans l'évocation des êtres illustres perdus dans l'infini voyage vers l'au-delà. Le poète se résout ici à leur rendre un hommage post-mortem, d'autant plus qu'il garde bien enfoui en lui le souvenir de leur présence à ses côtés, et demeure à jamais reconnaissant de leurs empreintes dans sa vie. Aussi se sait-t-il un fruit de leur semence et le prolongement de leur être-au-monde : « Je ne vous oublie point et chaque jour qui passe me rappelle vos vies/ Combien vous m'avez construit et ainsi permis l'achèvement. »

Pour le préfacier Elvez Ngaba, Ferréol Gassackys est conscient d'un héritage qu'il veut pérenne. Il y a chez lui cet éternel sentiment de gratitude envers toutes ces femmes et tous ces hommes qui l'ont aimé, instruit et marqué. Ces héros dans l'ombre, bien que disparus, continuent à habiter sa mémoire comme une blessure : « Je vous demeure soumis et j'implore votre présence », écrit l'auteur.

Pourquoi La foi de Ferréol ? L'auteur éponyme pense que c'est juste pour exprimer par envolées lyriques ce en quoi il croit et qu'il considère comme des guides vertueux. « J'ai écrit ce recueil de poèmes parce que j'ai été largement sollicité depuis des lustres par des éditeurs et autres publicistes pour dévoiler ma prose poétique, il faut croire que le moment est venu ! », dit Ferréol Gassackys.

Homme politique congolais, Ferréol Gassackys est député de la troisième circonscription de Poto-Poto (troisième arrondissement de Brazzaville). Membre de la commission des Affaires étrangères et des Congolais de l'étranger, conseiller des affaires étrangères, il est diplômé d'études supérieures spécialisées en relations internationales. Ferréol Gassackys est avant tout un homme de culture féru de lettres. Il a été de 2003 à 2005 commissaire général du Festival panafricain de musique. Marié et père de deux enfants, il est commandeur dans l'ordre du mérite congolais.

Notons que Ferréol Gassackys a deux ouvrages à son actif : « Les hasards du destin » paru en juin 2019, et « Frikia, pèlerin des âges » publié en juin 2020, tous aux éditions L'Harmattan Congo- Brazzaville.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.