Maroc: L'approvisionnement en eau potable pose problème à Meknès et Fquih Ben Saleh

L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a annoncé samedi une série de mesures d'urgence pour garantir l'approvisionnement continu en eau potable de la ville de Meknès.

Il s'agit notamment du renforcement de la production à partir de la nappe de Saiss-Rass El Ma dans une première étape en vue de réduire le déficit relevé dans la production, éviter le manque et garantir un approvisionnement continu de la ville en eau potable, a indiqué l'ONEE dans un communiqué.

L'Office a précisé également qu'il est en train de réaliser une opération de renforcement de la production à partir de la station de traitement de Ain Naqbi sur Oued Sbou à Fès, et ce dans le cadre du projet d'approvisionnement de Fès et Meknès depuis le barrage Idriss I (tranche Fès-Meknès) par un débit de 250 L/S, ajoutant que cette opération sera mise à contribution avant fin juillet 2020, ce qui va permettre d'approvisionner la ville de Meknès d'une façon permanente et régulière.

Pour ce qui est de la distribution, et en vue d'une gestion effective du déficit enregistré, l'ONEE a relevé que la Régie autonome de distribution d'eau et d'électricité à Meknès a construit un réservoir de 20.000 m3 et entreprend d'autres mesures d'urgence notamment le renforcement des campagnes visant à détecter et réparer les fuites qui interviennent au niveau des réseaux de distribution ainsi que dans les canalisations.

Pour assurer l'approvisionnement de Meknès en eau potable sur le moyen terme, l'Office a prévu un projet d'approvisionnement de Fès et Meknès à partir du barrage Idriss I pour une enveloppe budgétaire d'environ 1.7 milliard de dirhams, le but étant de répondre aux besoins de la population à travers un débit total de 2.000 L/S. Ce projet sera entièrement opérationnel début 2021, ajoute le communiqué. Et de poursuivre qu'en raison d'une pluviométrie et chute de neige qu'a connues la région de Saiss durant les dernières années, une baisse dans la production des ressources hydriques approvisionnant la ville de Meknès et les centres avoisinants en eau potable a été relevée notamment Ain Ribaa dont le débit a baissé de plus de 140 L/S durant le mois de juin 2020.

L'Office national de l'électricité et de l'eau potable a, par ailleurs, affirmé, dimanche, que les perturbations relevées récemment dans la distribution d'eau potable dans la ville de Fkih Ben Saleh, après la réparation le 4 juillet d'une panne technique au niveau d'une nappe phréatique, n'ont aucun rapport avec la capacité de production des ressources hydriques relevant de l'Office.

Dans une mise au point en réponse à certaines "contre-vérités" véhiculées par des sites électroniques, le directeur régional de l'Office a expliqué que les perturbations dans l'approvisionnement en eau potable qu'a connues la ville en raison d'une panne technique ont été résolues suite à l'intervention réussie des équipes maintenance de l'ONEE le 7 juillet.

Le responsable a en outre indiqué que les installations de production d'eau potable ont récupéré leur entière capacité après la réparation de la panne susmentionnée.

Il a ,par ailleurs, noté que la mission de l'Office au niveau de la ville de Fkih Ben Saleh se limite à assurer la production régulière et suffisante d'eau potable à partir de la nappe phréatique de Ouled Abdellah qui comprend cinq nappes d'un débit global de près de 300 L/S.

Concernant la distribution d'eau potable dans cette ville, le directeur régional de l'Office a souligné que cette opération n'est pas du ressort de l'ONEE.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.