Algérie: Récupérer le foncier touristique non-exploité, une priorité

Setif — Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a affirmé lundi à El Eulma (27 km à l'Est de Sétif) que la récupération du foncier touristique non exploité sera "une des priorités" de son département ministériel une fois la crise de la Covid-19 passée.

S'exprimant en marge d'une visite d'inspection des travaux de réalisation de l'un des hôtels privés d'El Eulma, le ministre a affirmé qu'"en l'absence de justificatifs convaincants, le ministère du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial procédera à la récupération du foncier touristique non exploité en coordination avec les walis".

Le ministre a souligné que son département "est prêt à soutenir et à accompagner tous les investisseurs dans le secteur du tourisme et ce, dans le cadre des efforts visant à lever toutes les barrières entravant l'investissement touristique."

Il a, dans ce contexte, donné des instructions aux responsables du secteur afin de répondre aux demandes de tout citoyen souhaitant investir avec l'objectif de créer une richesse et générer des emplois pour sortir de la dépendance vis-à-vis des hydrocarbures.

Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial avait entamé sa visite dans la wilaya de Sétif en inspectant l'atelier des artisans locaux spécialisés dans la confection de masques chirurgicaux, et le chantier du projet de réalisation d'un hôtel privé 4 étoiles à la cité El Guesria, au chef-lieu de wilaya.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.