Tunisie: Le plan de sauvetage de TUNISAIR sera examiné, dans une semaine, en conseil ministériel

13 Juillet 2020

Le plan de sauvetage de la compagnie aérienne TUNISAIR a été élaboré et sera soumis, dans une semaine, à l'examen d'un conseil ministériel pour son adoption, a annoncé le ministre d'Etat chargé du Transport et de la Logistique, Anouar Maârouf.

Ce plan repose, notamment, sur l'augmentation du capital et la réalisation d'un audit approfondi, a-t-il avancé, lundi, au cours de la réunion de la commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de la gestion de la finance publique relevant de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).Cependant, des mesures urgentes figurant dans ce plan ont été déjà exécutées, dont le renforcement de la gouvernance qui consiste en la séparation entre les fonctions du président du conseil d'administration et celles de directeur général.

Le plan de sauvetage qui prendra fin en 2024, fixera les mécanismes de licenciement des agents et son concrétisation sur deux ans, au lieu de trois ans, sachant que le cout de ladite opération s'élèvera à 197 Millions de Dinars.Le transporteur national demandera dans ce cadre des avantages fiscaux et des facilités douanières en lui permettant la restitution de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

Maarouf a mis l'accent sur la possibilité de procéder au changement du statut de TUNISAIR qui deviendra une société totalement exportatrice, outre la révision du réseau commercial et la maitrise des coûts.

Au sujet des dépenses de TUNISAIR, il a mis l'accent sur la rationalisation des représentations de l'entreprise à l'étranger et évoqué la possibilité de séparer les filiales et les centres d'exploitation de TUNISAIR, outre la révision des contrats commerciaux dont celui établi avec « Tunisie Catering ».

Le ministre a évoqué un éventuel plan visant à se débarrasser de 8 ou 12 anciens avions dont l'âge est entre 20 et 24 ans, tout en modifiant les dates de prise de livraison de 5 nouveaux avions.

Le ministre a rappelé que la situation financière de TUNISAIR est désastreuse et que ses dettes contractées auprès de ses différents fournisseurs, se chiffrent en millions de dollars, ajoutant que son chiffre d'affaires s'élève à 1600 millions de dinars en 2019.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.