Algérie: Algérie-France - Volonté d'accompagner la dynamique des relations entre les deux pays

Alger — Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil, et le président du Sénat de la République française, Gérard Larcher ont réaffirmé lundi leur volonté d'accompagner la "nouvelle dynamique" qui caractérise les relations entre les deux gouvernements et les deux pays, indique lundi un communiqué du Conseil de la nation.

M.Goudjil a reçu une communication téléphonique de M. Larcher, durant laquelle les deux responsables ont "réaffirmé leur volonté de poursuivre la coordination et la consultation au niveau parlementaire dans le but d'accompagner la nouvelle dynamique qui caractérise les relations entre les deux gouvernements des deux pays, dans le cadre de l'approche adoptée par les présidents des deux pays, M. Abdelmadjid Tebboune et M. Emmanuel Macron", précise le communiqué.

A cet égard, les deux parties ont mis l'accent sur l'importance du rôle qui échoit aux parlementaires dans le rapprochement entre les deux pays et les deux peuples".

Les entretiens ont aussi permis de "mettre en valeur la qualité et le niveau de coopération entre le Conseil de la nation et le Sénat français", et de passer en revue "les meilleures voies possibles aux fins de renforcer cette coopération notamment en matière d'échanges dans le domaine parlementaire de manière à optimiser la mise en œuvre du protocole de coopération bilatérale, signé entre les deux parties le 8 septembre 2015 à Alger",ajoute le communiqué du Conseil de la nation.

Les présidents des deux Chambres parlementaires ont en outre abordé les dernières évolutions connues par la situation sur le plan régional, principalement le Sahel et la Libye, soulignant par la même occasion "la nécessité d'œuvrer par tous les moyens que permet la diplomatie parlementaire afin d'aboutir à un règlement pacifique de ces conflits".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.