Afrique: "Près de 10 millions d'élèves risquent de quitter l'école"

Les enfants et les parents travaillant à domicile sont dans des eaux troubles alors qu'ils s'attaquent à l'école à domicile en raison de la nouvelle épidémie de coronavirus.
13 Juillet 2020

L'ONG de défense des droits des enfants Save the Children parle d'une urgence mondiale en matière d'éducation pendant la pandémie de Covid-19.

Selon Save the Children, cette menace touche paticulièrment les filles dans des régions en conflit où elles sont contraintes au travail des enfants et au mariage précoce en raison de la fermeture des écoles et des problèmes économiques.

Avant la pandémie, 258 millions d'enfants et adolescents se trouvaient déjà en dehors du système éducatif dans le monde. Jusqu'à 1,6 milliard d'élèves ont dû quitter les cours (de l'école à l'université) à cause de la pandémie, selon le rapport.

Jusqu'à 9,7 millions d'élèves risquent de quitter les bancs de l'école

Sans mesures pour contrer cette situation, les inégalités qui existent déjà "exploseront entre les riches et les pauvres, et entre les garçons et les filles", a averti l'ONG.

Dans 12 pays, principalement enAfrique centrale et de l'Ouest, ainsi qu'au Yémen et en Afghanistan, les enfants sont confrontés à un risque "extrêmement fort" de ne pas retourner à l'école après le confinement, particulièrement les filles.

Save the Children appelle ainsi les créanciers internationaux à suspendre le remboursement de la dette des pays pauvres, mesure qui pourrait selon elle permettre de débloquer 14 milliards de dollars pour investir dans l'éducation.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.