Afrique Australe: COVID-19 - La SADC appelle à l'intensification des tests de dépistage du coronavirus

Luanda — La Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) exhorte les Etats membres de la région à intensifier le dépistage en masse, en vue d'identifier le plus grand nombre possible de cas positifs du Covid-19 au sein de la population.

Dans un Rapport sur l'évolution de la pandémie, la SADC encourage les pays membres à élever la capacité de dépistage, par l'emploi de diverses méthodes innovatrices, tels que les tests anticorps qui déterminent l'état d'exposition des personnes.

Le document, dont copie est parvenue à l'ANGOP, ajoute que l'introduction de diverses méthodes de dépistage sera fondamentale pour connaitre le cadre épidémiologique réel de chaque pays, et définir le retour des fonctionnaires au local de travail, une pratique devenue déjà une réalité en Angola, où des dépistages sélectifs et massifs sont actuellement effectués.

C'est dans ce cadre que le Gouvernement angolais a commencé le mercredi 08 juillet 2020, par la ville de Luanda et la province de Cuanza Norte, une campagne de dépistage aléatoire en masse.

Evaluer le degré d'immunité des individus et dépister d'éventuels cas positifs au sein des communautés, tel est l'objectif de la campagne.

Cette opération a permis de tester, en l'espace de trois jours à peine, 10.186 individus dans les marchés populaires de diverses zones de la capitale angolaise et dans la municipalité de Cazengo, province de Cuanza Norte.

Ayant vu le jour en 1992, la SADC, qui a comme mission promouvoir la coopération socioéconomique, est composée de l'Angola, de l'Afrique du Sud, du Botswana, du Lesotho, du Mozambique, de la Zambie, du Zimbabwe, d'Eswatini (ex Swaziland), des Seychelles, de Madagascar, de la Tanzanie, de la République démocratique du Congo (RDC), de la Namibie, des Comores et du Malawi.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.