Congo-Brazzaville: Championnat des jeunes des moins de 17 ans - La Fécofoot pose les bases de l'organisation

La Fédération congolaise de football (Fécofoot) a pris, lors de sa réunion du comité exécutif tenue le 11 juillet à son siège, des mesures visant à rehausser le niveau du football des jeunes et féminin au Congo.

La Fécofoot a adopté, au cours de cette session, le rapport de la commission ad hoc de réflexion sur le football des jeunes et féminin ainsi que la réorganisation de la Ligue 2 avant de décider de lancer, pour le compte de la saison 2020-2021, le championnat des jeunes dans la catégorie des moins de 17 ans. L'organe qui gère le football national a crée lui-même les conditions de sa réussite en plaçant les équipes engagées à cette compétition sous la responsabilité des quatorze clubs de la Ligue 1. « Il ressort de ce rapport pour la saison 2020-2021, outre le championnat national d'élite direct Ligue 1, il sera organisé un championnat des jeunes dans la catégorie U-17 dont les équipes seront endossées aux quatorze clubs de la Ligue1 », indique le communiqué final.

Une bonne nouvelle puisque dans le processus d'octroi des licences aux clubs les instances internationales, notamment la Confédération africaine de football avait fait obligation aux clubs de s'investir dans les programmes de formations des jeunes. Outre l'équipe seniors, chacune d'entre elle devrait avoir une équipe U-17 et U-20. Cette décision vient à point nommé puisqu'au cours de la même réunion les membres du comité exécutif ont été, par ailleurs, informés de l'éligibilité de la Fécofoot au programme de soutien technique (PST) de la Fédération française de football (FFF). « Ce programme permettra à la FFF d'assister la Fecofoot sur le football des jeunes », précise le communiqué final sanctionnant les travaux du comité exécutif de la Fécofoot. Outre le football des jeunes, la Fécofoot s'est prononcée sur la réorganisation du championnat national Ligue 2 en décidant cette fois-ci de soumettre un cahier des charges aux équipes engagées. Elle a, en outre, estimé que pour relever le niveau du football féminin, l'organisation du championnat national direct était nécessaire.

Signalons qu'au cours de cette session, la Fécofoot a adopté son budget exercice 2020, lequel s'élève en recettes et en dépenses à la somme d'1 milliard 668 millions 747 mille 778 francs CFA. La date du 12 septembre a été par contre retenue pour l'organisation de son assemblée générale ordinaire. « Cette session est la troisième de cette année 2020. Ce qui est une performance louable. Car malgré les bouleversements dus à la pandémie du coronavirus qui a perturbé toutes les prévisions de notre football planétaire, nous avons tenu le cap en réussissant à tenir pour ce premier semestre trois sessions comme l'exigent nos statuts. Cela est une preuve de notre ferme volonté à donner un nouvel élan à notre institution », a déclaré Jean Guy Blaise Mayolas, président de la Fécofoot.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.