Madagascar: Musique - Mia tire la sonnette d'alarme dans « Nosintsika »

Mia change de registre le temps d'une chanson.

On l'a connu chanteuse de charme. Mia, cette jeune femme à la voix de velours. Une grande adepte de chansons d'amour et une grande romantique dans l'âme. Cette fois, c'est en patriote qu'elle revient dans « Nosintsika ». Sortant de ses sentiers battus, la chanteuse tire la sonnette d'alarme sur la situation de Madagascar. Le message est clair. « Ce n'est plus le moment de se pointer du doigt, il est temps de se donner la main. Ensemble, créons un monde nouveau. Nos efforts conjugués peuvent changer les choses à grande échelle. »

Attaquant un tout autre registre, Mia troque, le temps d'une chanson, les balades contre un rythme plus effréné que d'habitude, teinté d'un fond de musique du terroir qui rappelle de loin le style saccadé alliant modernité et tradition. Elle y dévoile une autre de ses facettes musicales, encore insoupçonnée jusqu'alors, et qui semble lui aller à ravir tout comme la douceur qu'elle dégage habituellement. Un style tout à fait dans le contexte si l'on revoit les paroles. Si l'amour de la patrie est son mot d'ordre, elle reste toujours aussi en ponctuant avec des paroles frappantes comme « Ento miakatra i Gasikara dia hiova ny tantara », avant de conclure « Ry Malagasy oh, andao hifanampy ».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.