Madagascar: Cyber-criminalité - Un homme poursuivi pour avoir dénigré un officier de Police

Déféré au Parquet du tribunal de Première instance d'Antananarivo, hier, pour avoir posté une publication dénigrant un officier de police sur les réseaux sociaux, un homme est ordonné par la Justice de s'excuser publiquement auprès de la police nationale.

Cette mesure judiciaire s'associe avec sa mise en liberté provisoire en attendant son procès qui devrait incessamment avoir lieu. Jeudi 9 juillet dernier, une publication faite par cette homme, résidant à Tanjombato accuse un officier de police en service au commissariat de la sécurité publique à Itaosy de lui avoir réclamé une somme de 72.000 ariary pour la restitution des papiers de son véhicule retiré par la police.

Selon l'information, cette personne a été surprise en train de conduire sans masque. Non seulement il n'a pas respecté les dispositions requises en cette période d'état d'urgence sanitaire dont les gestes barrières, les documents concernant de sa voiture présentaient également des irrégularités.

Suite à cette publication, la police nationale a tout de suite réagi en ouvrant une enquête qui a révélé qu'aucun policier n'a jamais réclamé la somme susmentionnée. Recherché, le "facebooker" a été arrêté. Présenté devant les policiers qu'il a incriminés, il a reconnu avoir menti dans sa publication. C'est pourquoi, la police affirme être obligé de porter l'affaire devant la justice parce que cela a porté atteinte à l'intégrité de cette institution des forces de l'ordre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.