Madagascar: Imerintsiatosika - Une nouvelle prison de haute sécurité d'ici peu

Le président de la République lors de la pose de première pierre de la construction d'une prison dans la Haute Matsiatra.

En pleine crise sanitaire, la surpopulation carcérale inquiète beaucoup. Les prisons pourront constituer des foyers de contamination. Face à cette situation, le ministère de la Justice veut résoudre ce fléau et avec les moyens du bord. La dignité des détenus et les conditions de travail du personnel pénitentiaire sont au centre des préoccupations du ministère, raisons qui ont poussé ce dernier à se lancer dans la construction de nouvelles infrastructures.

Sécurisation moderne. Une nouvelle prison de haute sécurité devrait sortir de terre d'ici à la fin de cette année, à Imerintsiatosika dans le district d'Arivonimamo. La partie des gros œuvres est déjà réalisée pour ce projet. Les travaux de finition et de construction des murs de clôture sont en cours. La nouvelle infrastructure, financée entièrement par l'Etat, aura une capacité d'accueil de cinq cents détenus avec seize nouvelles cellules. Une chapelle est aussi construite dans l'enceinte de cette nouvelle prison qui sera équipée de système moderne de sécurisation avec des détecteurs de mouvement, des caméras de surveillance, ainsi que des extincteurs autonomes. Les travaux vont durer huit mois et devraient être finis d'ici la fin de cette année, indique-t-on.

200%. Hier, le ministre de la Justice a fait une descente pour voir les avancements des travaux de cette nouvelle construction. Ce projet témoigne, selon lui, de l'effort du gouvernement à résorber la surpopulation carcérale qui a atteint un niveau préoccupant. Le taux d'occupation dépasse largement les normes requises. « On est presque à 200% d'occupation de nos prisons » regrette le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo. Il a toujours réitéré que les prisons malgaches sont débordées et des mesures devraient être prises pour réduire l'incarcération. C'est dans cette optique qu'il a défendu que le mandat de dépôt ne doit pas être systématique.

Nouveaux projets. Notons que lors de la présentation de son rapport d'activité auprès du Parlement, en avril dernier, le ministère de la Justice a aussi annoncé la finalisation du nouveau Tribunal de Première Instance d'Antananarivo Avaradrano ainsi que la finalisation de l'extension de la Maison de sûreté de Sambava. D'autres nouveaux projets de construction de prisons sont étudiés, en l'occurrence, la maison de force à Ikelivondraka Ihosy et la maison centrale à Amboasary Atsimo.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.