Congo-Brazzaville: COVID-19 - Le relâchement des mesures barrières constaté dans la ville côtière

Certains habitants de la ville océane ne semblent pas s’inquiéter du nombre croissant des cas de contamination dans le pays, d'autant plus qu'ils négligent les gestes de prévention.

Dans les transports en commun et autres activités, on constate l'inobservance des mesures barrières contre la pandémie. « On se demande si le déconfinement progressif que la population a tant souhaité serait synonyme de laisser-faire. Comment comprendre dans les transports en commun, surtout au niveau de la société STPU, qu'aucune règle barrière n'est respectée », s'est interrogé un Ponténégrin.

Et un autre de se plaindre : «Ces bavettes sont devenues des cache-bouches, parce qu'elles ne ferment que la bouche et non le nez ». La non-distanciation physique, le nombre dépassant une cinquantaine de personnes et le rejet du port de masque sont visibles dans des veillées mortuaires et des églises de réveil.

Face à ce comportement qui s'observait déjà au mois de juin passé, Jean-François Kando, le député-maire de la ville de Pointe-Noire, rappelait à la population que le relâchement au respect des mesures barrières était une chose condamnable. « La situation épidémiologique de la pandémie dans notre pays et l'évolution des chiffres dans notre ville ne laissent aucune place au renoncement des mesures barrières et au relâchement dans les comportements préventifs et collectifs », avait-il déclaré.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.