Congo-Kinshasa: Le coordonnateur national du PAPAKIN inspecte les travaux de réhabilitation de l'axe routier Kikwit-sacre-cœur Kimputuseke

Après échanges avec les experts de l'Office des Routes, axés sur les difficultés rencontrées, le coordonnateur Popaul Kizungu s'est dit satisfait de l'évolution de ces activités amorcées avec comme objectif le désenclavement des bassins de production des produits agricoles dans sa zone d'intervention.

Pour s'assurer de l'avancement des travaux de réhabilitation des axes routiers lancés le 25 janvier dernier à Kikwit, exécutés par l'Office des Routes, le coordonnateur national du PAPAKIN accompagné de ses experts, ont effectué le 25 juin dernier une descente sur le terrain.

Après échanges avec les experts de l'Office des Routes, axés sur les difficultés rencontrées, le coordonnateur Popaul Kizungu s'est dit satisfait de l'évolution de ces activités amorcées avec comme objectifs notamment le désenclavement des bassins de production des produits agricoles dans sa zone d'intervention, l'évacuation sans faille des produits et la diminution des pertes post récoltes.

Pour le maître de l'œuvre, représenté par le chef du lot 1, M. Gustave Kabeya, toutes les dispositions sont prises pour que le travail soit exécuté dans le strict respect des règles de l'art et du timing imparti.

Ces travaux comprennent la réhabilitation de deux axes routiers et de deux ponts dans la province du Kwilu, à savoir l'axe Kikwit Sacré Cœur - Kimputu Nseke - Ekubi - Pont Kamtsha (102 Km) et l'axe. Bif. RN 1 - Gomena - Bwalenge - Idiofa (80 Km).

Il faut noter que les deux ponts Lufuku 2 et Lutshima, sur la route Gungu - Kakobola - Kisala - Mungindu - Kabudi, ont été réhabilités et réceptionnés par le PAPAKIN et ce, à la grande joie des habitants et autres utilisateurs.

De leur côté, les bénéficiaires, à savoir les camionneurs et motocyclistes, grands utilisateurs de ce tronçon routier, se disent satisfaits du fait que le gain de temps est palpable, c'est-à-dire 1h30 minutes de route par véhicule aujourd'hui, alors qu'il y a peu, c'était 2 jours.

Par ailleurs, l'enveloppe de ces travaux financés par le Fond international de développement agricole (FIDA) en partenariat avec le gouvernement de la RDC, qui ne visent autre chose que la contribution de manière durable à l'amélioration de la sécurité alimentaire et des revenus des paysans producteurs, est de plus de 7 millions de dollars américains.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.