Togo: Habia est convaincu d'une chose - Les colonels Madjoulba et Bataba sont assassinés pour des raisons politiques

La situation politique qui prévaut actuellement au Togo inquiète plus d'un. A la question de savoir quelle solution à la crise politique togolaise, Nicodème Habia du parti Les Démocrates donne son point de vue.

Dans une réponse audio à des sollicitations des Togolais de la diaspora qui le recevaient hier dimanche dans une rencontre virtuelle, audio parvenue à notre rédaction) sans détour, le président du Parti Les Démocrates, Nicodème Habia, a indiqué, « nous ne sommes pas en démocratie au Togo, nous faisons plutôt face à un régime dictatoriale ».

D'après l'ancien député, l'opposition togolaise de par les leaders doit s'unir pour mener la lutte contre le "dictateur". « Nous, les leaders, devons reconnaître nos places et nous unir.

Le peuple togolais souffre de cette dictature et en paye au prix de sa vie que les leaders politiques », reconnaît-il sans pour autant révéler la stratégie à utiliser pour triompher de cette dictature dont il parle.

L'opposant reste convaincu que les colonels Toussaint Bitala Madjoulba et Bataba Gandah Soklema seraient tous « assassinés pour des raisons politiques ».

Il faisait ces déclarations alors même qu'il est annoncé une enquête en cours et que l'expertise française est sollicitée pour les analyses balistiques.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.