Sénégal: Plus de 510 millions de francs répartis aux artistes en 2019 (SODAV)

Dakar — Au total, 510 498 529 de francs CFA ont été répartis aux artistes sénégalais en termes de droits d'auteurs pour l'année 2019, a annoncé lundi, Aly Bathily, le directeur gérant de la Société sénégalaise du droit d'auteur et droits voisins (SODAV).

"En termes de répartition, on est à 510 498 529 Francs CFA pour 2019, soit une hausse de 23 % par rapport à 2018 avec un montant de 393 087 550 francs CFA", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

M. Bathily a aussi présenté d'autres chiffres du bilan des activités de la SODAV pour l'année 2019.

Selon lui, au niveau des perceptions, la société a eu à percevoir la somme de 1 094 536 490 francs CFA.

"Cela constitue une hausse de 25% par rapport à l'année 2018 avec une somme de 807 millions de francs CFA. Nous étions à 8.9 de charges en 2019.

On voit qu'il y a une nette progression et une certaine proportionnalité entre la perception, la répartition et les charges", a fait savoir Aly Bathily.

Le Directeur gérant de la SODAV a soutenu que d'autres actions ont été menées par la société à l'endroit des artistes.

"La somme de 2 325 200 francs CFA a été allouée à des artistes pour l'année 2019 en retraites viagères versés à onze personnes, 3 705 087 francs CFA en aides médicales et 14 665 000 francs CFA en soutiens médicaux", a soutenu M. Bathily.

Il a rappelé que ce bilan devait être présenté au cours d'une assemblée générale qui n'a pas pu se tenir au mois de juin à cause de la crise sanitaire qui interdit les rassemblements

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.