Congo-Kinshasa: CENI - « Congo Na Biso » (CNB), propose un homme de bonne moralité plutôt que la chèvre de monsieur Séguin

Face à l'aggravation de la crise politique dans le pays et au dangereux assombrissement des perspectives socio-économiques, la direction politique de CNB, après débats et délibérations, fait la déclaration ci-après :

Les Congolais de tous bords reconnaissent que nous avons mal géré notre pays depuis son accession à l'indépendance. Les maux qui nous asservissent s'appellent mauvaise gouvernance politique et économique, et primauté de l'intérêt personnel sur l'intérêt supérieur de la Nation.

Ces dernières semaines, ces égoïsmes partisans sont montés au créneau dans les dossiers des projets Minaku et de la désignation du président de la CENI.

Congo Na Biso joint sa voix à celle du patriotisme et demande le retrait des sinistres projets de loi de l'agenda du Parlement. Le parti exhorte aussi le compatriote Ronsard Malonda à se mettre du bon côté de l'Histoire en respectant l'appel de sa conscience de Congolais qui l'empresse de renoncer, pour les bonnes raisons qu'il connait, à briguer la présidence de la CENI.

En retirant leurs projets de loi, les deux Députés nationaux donneraient à la Nation le répit dont elle à tant besoin et qu'elle mérite.

Ronsard Malonda ferait de même en se retirant de la course à la direction de la CENI. En effet, après Malumalu, Ngoy Mulunda et Naanga, c'est un Malula, un Monsengwo ou un Mukwege qu'il faut à la CENI. Assurément pas une nième chèvre de Monsieur Seguin.

Qui sème le vent, récolte la tempête. Semons la concorde et l'ordre républicain car notre moisson doit être le progrès économique et social qui est parfaitement à notre portée.

Hommage au Peuple Congolais uni, Hommage à l'élite congolaise responsable Vive la République Démocratique du Congo.

Secrétaire Général Adjoint

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.