Sénégal: La Linguère dit s'opposer de «manière ferme et irréfutable»

14 Juillet 2020

Lors d'un point de presse tenu ce week-end, en présence des acteurs du sport de la capitale du Nord, la Linguère, par la voix d'Amara Traoré, président du club, s'est dite «opposée de manière ferme et irréfutable à la décision arbitraire prise par le Comité exécutif de la Fédération d'arrêter les compétitions».

En effet, pour les partenaires d'Amara Traoré, il existe un doute sérieux quant à la légalité de cette décision qui est «entachée d'incompétence, car seule la Ligue sénégalaise de football professionnel était habilitée à statuer, en cours de saison, sur l'organisation des compétitions de L1 et L2, sur l'homologation des résultats qui en sont issus et les cas non prévus, et non le Comité exécutif de la Fsf», a souligné le Dr Masseck Wade, secrétaire exécutif du club.

Aussi, pour ce dernier, cette décision n'est pas justifiée par la situation sanitaire et ne satisfait pas à l'équité sportive car, «elle est entachée d'une erreur de droit, en désignant les équipes de L1 les mieux placées à la dernière journée de la phase aller du championnat professionnel pour représenter le Sénégal respectivement à la Ligue des champions et à la Coupe Caf.

Le Comité exécutif s'est fondé sur un seul et même motif : ratio insuffisant de matchs disputés pour décider que la promotion à l'échelon supérieur soit gelée pour certains clubs et permise pour d'autres».

Dans cette même logique, Amara Traoré a souligné que «cette conférence de presse signe le début de la lutte légitime que nous sommes requis à conduire jusqu'au rétablissement dans nos droits».

Pour lui, ces droits ont été acquis sur le terrain au prix d'immenses sacrifices consentis par l'ensemble des membres de notre Association sur plusieurs mois et, par conséquent, «il est inadmissible de les passer par pertes et profits au décours d'une simple réunion de quelques heures et pour d'obscures raisons».

Pour rappel, après la première partie de la saison de L2, la Linguère s'est classée première, avant l'état d'urgence décrété par les autorités, et qui a stoppé la saison.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.