Cote d'Ivoire: Le pays rend hommage à Amadou Gon Coulibaly, son Premier ministre décédé

Hommage national: Amadou Gon Coulibaly élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national

La Côte d'Ivoire a rendu ce mardi un hommage national au Premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet d'une crise cardiaque à 61 ans, lors d'une cérémonie au palais présidentiel d'Abidjan.

La Côte d'Ivoire a rendu hommage à son Premier ministre. Les obsèques nationales d'Amadou Gon Coulibaly ont eu lieu ce mardi. Le chef du gouvernement, très proche d'Alassane Ouattara, devait être son dauphin à la prochaine présidentielle. Il est décédé la semaine dernière.

Une cérémonie restreinte, rapporte notre correspondant Sidy Yansané, et durant laquelle tous les invités portent des masques à cause de la pandémie de Covid-19. Mais la cérémonie est restée à la hauteur de l'ancien Premier ministre, en présence du président sénégalais Macky Sall et du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui représente Emmanuel Macron.

C'est vers 11h30 que sont arrivés le président de la République et la Première dame Alassane et Dominique Ouattara. Ils se sont recueillis devant la dépouille du ministre disparu. Le chef de l'État n'a pas pris la parole. Malgré tout, l'émotion était forte pour cet hommage national, notamment lors de la prise de parole de la ministre de l'Éducation, Kandia Camara, qui n'a pu retenir ses larmes.

Le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi, a aussi rendu un hommage appuyé à son collaborateur et ami. « Amadou était un homme à la noble fierté, a-t-il déclaré. Orgueilleux pour son pays, incarnant une idée haute de la politique, faite d'intégrité, de labeur, d'esprit de conquête et de passion patriotique. »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.