Sénégal: La prise en compte de la COVID-19, un impératif pour la sécurité de l'eau

Dakar — La prise en compte de l'impact de la Covid-19 dans la sécurité de l'eau doit être considérée comme "un impératif", au regard du rôle fondamental que jouent l'eau et l'hygiène dans les mesures préventives, mais également dans la résilience économique, a soutenu Abdoulaye Sène, le secrétaire exécutif du comité préparatoire de la neuvième édition du Forum mondial de l'eau prévue en mars 2021 à Dakar.

"Cet aspect fera inévitablement l'objet d'une analyse approfondie de la part des groupes d'action pour aboutir à des propositions et recommandations pertinentes pour les décideurs politiques et tous les acteurs concernés en prévision du futur", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse virtuelle.

Selon M. Sène, les organisateurs de la neuvième édition du Forum mondial de l'eau seront "attentifs à l'évolution de la situation", pour s'adapter en conséquence.

"Cette question est suivie rigoureusement au plus haut niveau, avec des échanges réguliers, sous la coordination du ministère de l'Eau et de l'Assainissement", a indiqué Abdoulaye Sène.

Il assure que le comité préparatoire du forum de l'eau va rester attentif à l'évolution de la situation, pour être en mesure de s'adapter à la pandémie de Covid-19 et avoir régulièrement les "meilleurs échanges" possibles.

Il a laissé entendre que la Covid-19 devrait avoir un impact sur l'agenda du forum prévu en mars 2021 à Dakar, la lutte contre cette pandémie devant demeurer une "grande priorité" dans le monde, en raison des conséquences "multiformes", non seulement sur la santé publique mais aussi sur les économies.

"A cause de la pandémie, un monde post-Covid se dessine, avec de nouveaux enjeux, défis et priorités. Des réflexions pour de nouvelles solutions et des réponses appropriées s'imposent aux gouvernants et à la communauté mondiale dans son ensemble", a lancé Abdoulaye Sène.

"Nous pouvons dire aujourd'hui que malgré le contexte de la pandémie de Covid-19, le processus préparatoire du forum se déroule dans de bonnes conditions, avec les travaux des groupes pour l'élaboration du contenu thématique, la mobilisation des acteurs sur le plan national et international, la préparation logistique", a assuré M. Sène.

L'organisation du forum que va accueillir le Sénégal au nom de l'Afrique, durant la période post-Covid, sera ainsi "l'occasion d'aborder ces nouveaux enjeux", a souligné le secrétaire exécutif du comité préparatoire.

Il annonce que dans cette perspective, des réflexions sont en cours pour ajuster l'agenda du forum (le contenu, les résultats attendus, le format, voire le calendrier) pour mieux prendre en compte les mutations en cours.

Face à cette situation qui a conduit à des mesures restrictives, notamment sur les déplacements, aux plans national et international, le comité de pilotage international du forum a décidé, lors de sa réunion virtuelle du 21 avril, de reporter à une date ultérieure la deuxième réunion des parties prenantes initialement prévue à Dakar, les 23 et 24 juillet 2020, selon Abdoulaye Sène.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.