Ile Maurice: Montagne-Blanche - Un policier accuse son supérieur de harcèlement

Ce caporal du poste de police de Montagne-Blanche ne comprend pas pourquoi son supérieur lui demande de passer un examen médical. Il a consigné une déposition contre ce dernier pour harcèlement et dans sa plainte, il a précisé que ce n'est pas la première fois qu'il a des problèmes avec ce deputy commissionner of police.

Dans sa plainte, le caporal avance que selon le rapport du Public Research Bureau de 2016 l'examen médical d'un officier de police n'est requis qu'en cas où les raisons pour un congé maladie ne sont pas satisfaisantes. Il précise que cela ne s'applique pas à lui car depuis quatre ans, il a eu ses «sick leave allowances» et sa banque de congé maladie compte 200 jours. Dans la foulée, il a précisé qu'il n' jamais refusé de travailler, même à des heures tardives ou encore, enchainer plusieurs shifts.

Le caporal précise, dans sa déposition, qu'il a déjà consigné une autre plainte contre un deputy commissionner of police pour harcèlement car ce dernier l'obligeait à travailler au delà des 40 heures obligatoires.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.