Congo-Brazzaville: COVID-19 - Plus de 2 000 ménages pauvres de Poto-Poto toucheront leur allocation dans la semaine

Dans le cadre du soutien aux ménages vulnérables meurtris les effets du coronavirus, le gouvernement avait promis une allocation financière aux ménages les plus pauvres. A Poto-Poto, dans le troisième arrondissement, la collecte des données étant à sa fin, les foyers éligibles seront payés à compter de cette semaine.

Avant tout, un recensement de ces foyers pauvres et vulnérables a été fait par des spécialistes. L'opération a été appuyée par des enquêtes de terrain, question de s'assurer que les ménages sélectionnés répondent aux critères définis par le gouvernement. A Poto-Poto, à l'issue de cette phase, plus de deux mille cent soixante-douze ménages précaires ont été identifiés à ce jour.

Une dernière opération de certification a été lancée lundi par la ministre des Affaires sociales et de la Solidarité, Antoinette Dinga-Dzondo. Celle-ci est pilotée par un comité pluri-acteurs, composé des délégués du ministère des Affaires sociales, de ceux de l'Intérieur, des députés et conseillers départementaux, ainsi que des représentants de la société civile et des confessions religieuses.

Le travail consiste à confronter, en dernier ressort, les données avant de programmer le paiement dans la semaine. Chaque ménage déclaré pauvre et vulnérable touchera la somme de cinquante mille francs Cfa.

« La ministre des Affaires sociales vient de lancer la phase de certification. Celle-ci sera menée par un comité pluri-acteurs, composé, entre autres, des cadres du ministère de tutelle, des élus, les chefs de quartier, les représentants de la société civile et ceux des confessions religieuses. Le travail se fera en deux jours, et au plus tard mercredi nous déposons les résultats afin que les paiements démarrent ici à Poto-Poto », a précisé Jacques Elion, président du comité pluri-acteurs.

Jusque-là, Poto-Poto reste le seul arrondissement dont le processus de recensement des foyers précaires tend à sa fin. Dans d'autres arrondissements et partout ailleurs, la même opération est en cours. Une fois achevée, les foyers jugés en détresse toucheront, à leur tour, la même somme de cinquante mille francs Cfa.

Remettant les fichiers au comité pluri-acteurs, la ministre des Affaires sociales et de la Solidarité les a instruits à effectuer la suite de l'opération dans la rigueur et le sérieux afin que l'aide de l'Etat profite aux ayant droits.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.