Congo-Brazzaville: Evacuation sanitaire de Jean-Marie Michel Mokoko - Les organisations des droits de l'homme envisagent une marche

Une dizaine d'organisations des droits humains parmi lesquelles l'Observatoire congolais des droits de l'homme, OCDH, demandant l'évacuation sanitaire du général Jean-Marie Michel Mokoko, envisagent d'organiser le 16 juillet prochain à Brazzaville une marche en faveur de l'évacuation sanitaire de ce dernier.

« Nous avons saisi le préfet de Brazzaville à travers une correspondance déposée hier lundi afin d'obtenir cette autorisation pour organiser notre marche pacifique. La loi dit que nous avons 48 ou 72 heures pour saisir l'autorité préfectorale et nous espérons que le préfet va nous accorder cette autorisation. S'il y a silence du côté de la préfecture, nous allons interpréter cela comme étant positif pour nous », a déclaré le directeur exécutif de l'OCDH, Trésor Nzila.

D'après ce dernier, la marche est organisée par une plateforme qui, depuis un moment, s'active pour faire bénéficier à Jean-Marie Michel Mokoko tous les droits légitimes qu'il mérite, notamment le droit à la santé.

« Nous avons initié cette marche, une marche pacifique en soutien à la demande d'évacuation sanitaire du général Jean-Marie Michel Mokoko. Nous sommes une plateforme non violente et nos actions s'inscrivent dans le respect de la légalité. Nous avons des compatriotes qui ont des démêlés avec la justice mais lorsque le pronostic vital est engagé, lorsque la santé est menacée, ces personnes bénéficient des mesures exceptionnelles et c'est prévu par la loi », a renchéri Trésor Nzila.

Rappelons que l'ancien candidat à la présidentielle de 2016 est depuis le 2 juillet hospitalisé à l'hôpital militaire.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.