Guinée Equatoriale: Nguema Obiang offre 500 mille masques et blouses sanitaires à l'Eswatini

14 Juillet 2020

C'est un avion de la compagnie Ceiba qui a transporté la cargaison. Le ministre de la présidence de la République chargé de la sécurité extérieure, Juan Antonio Bibang Nchuchuma et le Premier ministre d'Eswatini (ex-Swaziland) étaient présent lors de l'événement de remise à l'aéroport international du Roi Mswati III.

Nguema Obiang Mangue protège le Royaume d'Eswatini avec 500 mille masques et y blouses sanitaires.

La générosité de S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue a dépassé à nouveau les frontières avec un don de 500 mille masques au Royaume d'Eswatini, lundi 13 juillet. L'événement a eu lieu à l'aéroport international du Roi Mswati III.

Avec la pensée : « Il y a des gestes qui améliorent la vie des autres », le vice-président équato-guinéen a à nouveau montré sa sensibilité à la douleur du prochain. Nguema Obiang Mangue a donné 500 mille masques et blouses sanitaires au Royaume d'Eswatini pour faire face au coronavirus.

Ce n'est pas la première fois que le responsable de la Défense et de la Sécurité de l'État lance une telle initiative. Il a déjà eu le même geste en 2014 lors de son voyage à Abidjan pour distribuer des jouets à environ 100 000 enfants ivoiriens, une idée du vice-président équato-guinéen qui est devenue une tradition.

En son nom, le ministre d'État de la présidence de la République chargé de la Sécurité extérieure, Juan Antonio Bibang Nchuchuma, a exprimé la volonté du dignitaire équato-guinéen en envoyant ce don au peuple et au gouvernement d'Eswatini, avec le vif souhait de renforcer le système de santé de cet État africain.

« C'est une geste de solidarité et d'amitié qui caractérise S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue, l'estime et la reconnaissance au Royaume d'Eswatini et à son peuple lui ont motivé à se solidariser avec eux par le biais de ce don de 500 mille masques et blouses sanitaires, comme faisant partie de la stratégie recommandée par l'Organisation mondiale de la santé dans la lutte contre la covid-19, qui frappe le monde », a déclaré dans l'aéroport international du Roi Mswati III le ministre d'État de la présidence de la République chargé de la Sécurité extérieure lors d'une brève conversation avec la presse locale.

La Guinée équatoriale et l'ancienne Swaziland, actuellement le Royaume d'Eswatini, maintiennent des bonnes relations depuis des années. Ces relations sont axées notamment sur la formation des ressources humaines dans le domaine militaire, et coopèrent dans les organisations internationales telles que les Nations unies, l'Union africaine et d'autres organisations multilatérales.

Le geste de Nguema Obiang Mangue n'est rien d'autre qu'une preuve de l'intention de la Guinée équatoriale de maintenir cette amitié vivante.

« Nguema Obiang Mangue ne réalise pas ce don parce qu'il est riche, mais parce qu'il a un grand cœur, parce qu'il est solidaire et parce qu'il est fils de l'Afrique », a déclaré également Juan Antonio Bibang Nchuchuma.

L'initiative du président du Comité politique de lutte et de contrôle du nouveau coronavirus de Guinée équatoriale a été applaudie par le gouvernement de Mbabane (capitale du Royaume d'Eswatini), représenté par son Premier ministre, Ambrose Mandvulo Dlamini.

Eswatini a déjà enregistré 1 351 cas confirmés de coronavirus au total, selon les dernières données diffusées par son ministère de la Santé. Une situation qui a bouleversé Nguema Obiang Mangue, qui se préoccupe non seulement de la santé de ses compatriotes, mais aussi du sauvetage de l'Humanité face à la situation acharnée provoquée par le coronavirus à l'échelle mondiale.

- « Ce type de geste motivant est la plus forte manifestation de solidarité pouvant caractériser une personne. Même si la Guinée équatoriale est dans la même situation, il n'a pas hésité à soutenir notre Royaume », a affirmé le Premier ministre d'Eswatini.

Ce matériel médical nous va comme un gant à un moment où nous constatons une augmentation de cas de covid-19.

Ce grand geste de sacrifice de S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue montre son souhait de vouloir élargir l'esprit de la renaissance de l'Afrique, où les leaders africains doivent présenter des solutions aux défis qu'affronte le continent », a affirmé également Ambrose Mandvulo Dlamini.

L'Afrique enregistre déjà 577 mille cas au total, dont plus de 280 mille sont actifs, avec 12 979 décès, mais avec de bonnes nouvelles : 284 631 personnes ont guéri de cette maladie. Grâce aux efforts déployés par les leaders africains, qui appliquent des stratégies de lutte et de contention de cette pandémie.

Avec le Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale

En bref: Swaziland devient Eswatini

Le Swaziland devenu Eswatini en 2018 est un ancien protectorat britannique. C'est un petit pays montagneux, enclavé entre l'Afrique du Sud et le Mozambique. Il a accédé à l'indépendance en 1968.

Au pouvoir depuis 1986, le roi Mswati III est régulièrement épinglé par la communauté internationale et les ONG pour son train de vie dispendieux malgré la grande pauvreté de sa population, ainsi que pour ses violations répétées des droits de l'Homme.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.