Congo-Kinshasa: Surchauffe sur le marché de change en RDC - Les Opérateurs économiques appelés au rapatriement des devises des exportations

Comme tous les mardis, les membres du Comité de conjoncture économique se sont réunis ce 14 juillet à l'immeuble du Gouvernement autour du Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, pour faire le point de la situation économique du pays.

Ces derniers ont analysé deux principaux dossiers, l'un portant sur la note de conjoncture présentée par la VPM en charge du Plan et l'autre, sur le comportement du secteur minier, par le Ministre de tutelle. Il a été constaté par le Comité, la surchauffe sur le marché de change, provoquant, malheureusement, l'inflation galopante.

La synthèse de cette séance de travail livrée par le Vice-Premier ministre en charge du Budget explique que cette situation consécutive à la baisse de mobilisation des recettes de l'Etat en cette période marquée par la pandémie de la COVID-19, a comme conséquence, l'augmentation des prix sur le marché. "Il y a eu une accélération du rythme de formation de prix, alors qu'une certaine stabilité avait été observée il y a une semaine", note Jean-Baudouin Mayo Mambeke.

Dans sa restitution, le Ministre du Budget a précisé qu'heureusement les appuis budgétaires du FMI et les émissions des bons du trésor viennent atténuer un choc qui aurait pu être plus violent. A ce sujet, le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a donné des instructions fermes pour contenir cette situation en veillant au respect de la réglementation relative au rapatriement des devises des exportations des Opérateurs Economiques, et à plus de rigueur dans la délivrance des exonérations à l'importation.

Ainsi, le Gouverneur de la Banque centrale a-t-il été instruit pour appliquer de manière implacable cette règlementation. "Ceux qui font des interventions malveillantes, malsaines, puissent s'abstenir puisque les moments sont quand même exceptionnels et il faut permettre à l'Etat de disposer de tous les moyens", a souligné le VPM en charge du Budget.

Concernant le secteur des Mines, les membres du Comité de Conjoncture Economique ont noté un bon comportement des prix de certains produits miniers notamment, le Cuivre, le Cobalt, l'Etain, le Diamant et l'Or, ce qui devrait avoir des effets bénéfiques sur les recettes publiques.

Il sied de signaler que le Comité de Conjoncture Economique regroupe en son sein les ministères du Budget, du Plan, du Travail et prévoyance sociale, de l'Économie Nationale, du Commerce Extérieur, des Mines, des Finances, ainsi que la Banque Centrale du Congo, depuis le début de crise sanitaire causée par la pandémie de COVID-19, il associe à ses réunions, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l'Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP).

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.