Madagascar: Ambovombe - Lutte contre le trafic de bovidés

Les régions du Sud sont réputées pour le trafic et le vol de bovidés. Les autorités à Ambovombe, région Androy, éduquent actuellement la population de ce district à se conformer aux règlements concernant l'élevage bovin.

Les propriétaires de zébus sont appelés à régulariser leur inscription dans les Fiches individuelles de bovidés (FIB) et de les faire vacciner deux fois pendant l'année. On leur recommande également de respecter les étapes avant toute vente dans les marchés de bovidés dont la possession d'un passeport dûment signé par le chef fokontany. Avant tout échange commercial, chaque propriétaires devrait se munir de son passeport, se rendre au délégué d'arrondissement de sa commune pour normaliser les FIB. Chaque zébu qui rejoint le marché devrait aussi porter une boucle nasale.

Par ailleurs, un veau sera à inscrire dans une FIB deux mois après sa naissance sachant que cette période détermine définitivement la coloration de sa robe. Chaque propriétaire prépare ainsi trois FIB dont une réservée au président du fokontany, une pour le délégué d'arrondissement et le dernier exemplaire en sa possession. Toutes ses démarches visent à assainir la filière et surtout à lutter contre tout trafic.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.