Cote d'Ivoire: Prévention des conflits - La Kas et Raidh forment 500 jeunes leaders de 27 localités, en ligne

14 Juillet 2020

Les violences en période électorale sont des situations quelquefois inévitables en Afrique. Pour les éviter, il faut préparer les esprits de la frange de la population, c'est-à-dire, la jeunesse qui, instrumentalisée, se retrouve au cœur de ces actes.

La Konrad-Adenauer-Stiftung (Kas), fondation politique allemande proche du parti des Chrétiens démocrates (Cdu) et Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains ont compris cela.

Grâce à un co-financement de l'Union européenne et de la Kas, ils ont décidé de former 500 jeunes leaders des associations et organisations politiques dont l'âge est compris entre 18 et 35 ans, sur la « Prévention des conflits et la participation au dialogue politique en démocratie ».

A travers donc le projet « La paix par moi », ces jeunes ivoiriens bénéficieront durant cinq jours d'une formation sur diverses thématiques en rapport avec la prévention de toutes sortes de crises pendant le processus électoral à venir.

Lors du lancement de cette activité le 13 juillet, au siège de la Kas sis à Cocody, Tibor Siering, coordonnateur du projet, a fait savoir que compte tenu de la situation sanitaire, la formation se fait en ligne et pour cela chaque participant a reçu un lien pour participer.

Les participants se formeront, précise-t-il, sur des thématiques telles que la gestion et la prévention des conflits, les droits humains, la participation pacifique de la jeunesse au dialogue démocratique.

Durant cette formation, le coordonnateur du projet précise que les participants ont la possibilité d'interagir et de partager leurs expériences sur les différentes thématiques afin d'éviter des cas similaires, à trois mois de la présidentielle.

L'objectif est, selon Tibor Siering, de poser les bases d'une élection apaisée, pacifique, avant, pendant et surtout après le scrutin et les résultats.

« Le projet court jusqu'à l'année prochaine. C'est-à-dire que nous serons sur le terrain après les élections pour accompagner les communautés et autres acteurs de la vie politique ivoirienne », précise-t-il.

Par ailleurs, il s'est dit satisfait du déroulement actuel de la formation parce que déjà à 10 heures du matin, le premier jour, trois cent inscrits étaient connectés et une bonne poignée était sur le live via Facebook pour participer à l'activité.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.