Cote d'Ivoire: Les diplomates accrédités à Abidjan inquiets, le voyage de Yves LeDrian chez Ouattara cache un malaise sur une éventuelle candidature du Président

Entre la résidence de l'ambassadeur de France et les autres enclaves diplomatiques, le sujet sur une éventuelle candidature du Président Alassane OUATTARA à la présidentielle d'octobre prochain, est au cœur des fiches diplomatiques. Les Ambassadeurs accrédités en Côte d'Ivoire commentent les derniers développements de l'actualité ivoirienne, dominée principalement par le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné du RHDP (le parti au pouvoir) et par la démission inattendue, presque, du Vice- Président Daniel Kablan DUNCAN.

Selon les informations en possession de Confidentiel Afrique, les ambasssadeurs accrédités auprès de la Côte d'Ivoire, ont manifesté à l'unanimité, selon nos sources et, au regard des fiches de renseignements en leur possession, des inquiétudes fondées quant à une éventuelle candidature du Président Alassane Ouattara, suite au décès de son dauphin désigné, à la présidentielle d'octobre prochain. Certains diplomates évoquent le fait que le Président Ouattara a déjà solennellement déclaré ne pas briguer un troisième mandat. L'opposition de son côté, soutient que la constitution actuelle interdit à Alassane Ouattara de faire un nouveau mandat.

Ainsi, au regard de tout ce qui précède, plusieurs ambassadeurs se sont interrogés sur l'éventualité de voir le Président Ouattara revenir sur sa parole et, de céder aux appels de pieds de certains de ses partisans, qui, se sont déjà lancés à la manœuvre. Cette question préoccupe au plus haut degré les ambassadeurs de France, de l'Union Européenne, des États-Unis, du Nigéria, de l'Afrique du Sud, du Noce apostolique, lequel assure les fonctions du doyen du corps diplomatique ...

Des évènements suivis de très près par les différentes chanceleries qui tiennent, à ce que la paix soit préservée dans une région en ébullition politique et sécuritaire.

Un 14 juillet chez OUATTARA

Jean Yves Le Drian a d'ailleurs été porteur d'un message du Chef de l'État Emmanuel MACRON, pour présenter les condoléances du gouvernement français au peuple ivoirien, suite à la disparition du Premier ministre Gon COULIBALY. Le ministre français des Affaires Étrangères, Yves LeDrian, accompagné de Rémi Maréchaux, dans ce voyage d'Abidjan, n'a pas passé finalement la fête du 14 juillet à Paris, mais, plutôt, aux côtés du Président OUATTARA. L'enjeu autour de la décision finale de Ouattara, de s'engager ou non dans la course à la présidentielle d'octobre 2020, est devenu plus que préoccupant, pour Paris et les partenaires alliés de ce pays. C'est dans cette atmosphère lourde d'interrogations, que l'ultime avenir de Ouattara se joue désormais sur un fil de rasoir et, revient de nouveau sur orbite.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.