Afrique de l'Ouest: Activité commerciale dans l'Uemoa - Le taux d'évolution de l'Ica passe de - 4,7% en mars 2020 à - 11,5% en avril 2020

Le taux d'évolution de l'indice du chiffre d'affaires (Ica) du commerce a baissé, en variation mensuelle, passant de -4,7% en mars 2020 à -11,5% en avril 2020. L'information est contenue dans la « Note mensuelle de conjoncture économique » d'avril 2020 de la Banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest (Bceao).

Selon la Bceao, le recul de l'activité dans le commerce de détail est principalement lié à celui des ventes des autres produits de l'alimentation, boissons et tabacs (dans tous les pays de l'Union, à l'exception du Togo et de la Guinée-Bissau), des produits pétroliers (tous les pays sauf le Burkina) et des automobiles, motocycles et pièces détachées (dans l'ensemble des pays de l'Union, à l'exception de la Côte d'Ivoire, du Burkina et de la Guinée-Bissau).

Cette évolution a été atténuée par la hausse des achats en matériaux de construction et des produits non transformés de l'agriculture, de la chasse ou de la sylviculture.

Le repli des activités du commerce de détail, observé d'un mois à l'autre à l'échelle de l'Union, est localisé au niveau de l'ensemble des pays, à l'exception du Mali et de la Guinée-Bissau où le rythme de progression est ressorti en hausse.

Les plus fortes baisses ont été observées au Sénégal (-27,7% contre +3,2%), au Bénin (-19,3% contre -9,1%), au Niger (-17,9% contre -17,8%) et en Côte d'Ivoire (-11,9% contre -3,1%).

En glissement annuel, le taux d'évolution de l'Ica du commerce a baissé, passant de -1,3% en mars 2020 à -15,4% en avril 2020.

La baisse de l'activité dans le commerce de détail est principalement liée à celle des ventes des produits pétroliers (dans tous les pays de l'Union, à l'exception de la Guinée-Bissau, du Togo et du Bénin), des produits alimentaires (dans tous les pays de l'Union, sauf au niveau du Mali et de la Guinée-Bissau), de véhicules automobiles neufs (Togo, Sénégal, Niger, Mali et Côte d'Ivoire) et des produits pharmaceutiques (Sénégal, Côte d'Ivoire et Burkina).

De façon générale, le repli des activités du commerce de détail est localisé au niveau de l'ensemble des pays de l'Union, à l'exception de la Guinée-Bissau où le rythme de progression est ressorti en hausse (+8,8% contre +6,2%).

Les plus fortes baisses ont été observées au Bénin (-33,2% contre -7,5%), au Sénégal (-27,4% contre +0,1%), au Niger (-20,8% contre -2,2%) et en Côte d'Ivoire (-13,2% contre +3,2%).

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.