Congo-Brazzaville: COVID-19 - Le plan national de riposte contre la pandémie en cours de réactualisation

Les différentes commissions du Comité technique de riposte et les partenaires sont en atelier à Brazzaville pour réadapter les stratégies de réplique contre la Covid-19 dont les cas de contamination se multiplient chaque jour qui passe.

La contamination communautaire évolue de façon inattendue atteignant aujourd'hui plus de deux mille cas. Certaines interventions n'ont pas été prises en compte dans les stratégies du plan national de riposte élaborés il y a six mois. D'où la nécessité de le réactualiser. « Le présent atelier doit être mis à profit pour réorienter nos stratégies et interventions en les adaptant à nos moyens, à nos réalités économiques et socio-culturelles pour les six prochains mois. La chine d'où est partie cette pandémie a dû réviser sept fois son plan national de riposte. Le Congo n'est donc pas le premier », a déclaré la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, à l'ouverture de l'atelier le 14 juillet.

Parmi les supports attendus à l'issue des travaux en cours figure le document résumant l'état des besoins des départements. Lequel document est sollicité par les partenaires notamment les entreprises installées dans ces départements, a précisé la ministre en charge de la Santé. Il y a, par ailleurs, le document de suivi et évaluation qui orientera le choix des futures interventions dans la lutte contre la pandémie.

En rappel, le premier plan de préparation et de riposte avait été conçu en février dernier, à titre préventif, bien avant que la pandémie ne soit déclarée dans le pays. Le 14 mars, le premier cas de contamination est détecté. Quatre organes sont mis en place pour la gestion de la crise sanitaire y compris les douze comités départementaux. En Avril, la riposte est passée à une vitesse supérieure. Le point de l'intensification des mesures préventives a été le confinement qui est entré en vigueur le 2 avril. S'en sont suivis notamment en cette période de déconfinement progressif la stratégie de dépistage de masse et celle de la réforme des moyens de prise en charge des cas symptomatiques et asymptomatiques.

A l'issue de cet atelier, les membres des comités de riposte dont celui des experts, les présidents de commissions, les directeurs départementaux de la santé (qui y prennent part en visioconférence) vont peaufiner les stratégies relatives à la donne de la pandémie dans le pays pour que la réponse sanitaire réponde aux attentes en cette période où le virus continue à se propager.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.