Cameroun: Palais de l'Unité - Les adieux de Peter Henry Barlerin

Arrivé en fin de séjour au Cameroun, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique a été longuement reçu en audience hier par le président de la République, Paul Biya.

Le léger crachin sous lequel S.E Peter Henry Barlerin, ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique au Cameroun est arrivé au Palais de l'Unité hier en fin de matinée a très vite cédé la place à une forte pluie durant les quelques soixante-dix minutes d'audience accordée par le président de la République, Paul Biya au chef de la mission diplomatique américaine arrivé en fin de séjour. Une averse qui a fait place nette à un soleil radieux au moment où le diplomate américain prenait congé du chef du protocole d'Etat sur le perron du Palais de l'Unité. C'est du reste un homme visiblement ému qui n'a pas manqué de livrer son sentiment à la presse, lui qui quitte définitivement le Cameroun après un séjour de près de trois ans.

« Après-demain, (demain, NDLR) je quitte le Cameroun avec le cœur serré, mais j'ai hâte de commencer un nouveau chapitre de ma vie. Je suis triste et content à la fois », a-t-il déclaré. Le diplomate américain a indiqué que les derniers échanges avec le président de la République ont essentiellement porté sur le domaine de la santé, dans lequel il a révélé s'être beaucoup investi durant sa mission dans notre pays, en indiquant que beaucoup de choses ont été faites dans ce sens. Une coopération bilatérale qui aura notamment porté des fruits dans le domaine de la lutte contre le VIH/Sida, le paludisme et depuis peu, la pandémie du coronavirus. Mais au-delà de la lutte contre ces maladies, l'on retiendra, toujours dans le domaine médical, durant le séjour de l'ambassadeur l'inauguration du Centre des opérations des urgences de santé publique (CDC).

S.E Peter Henry Barlerin, tout en reconnaissant l'intérêt des différents Etats à se consacrer à l'éradication de cette pandémie a indiqué avoir plaidé auprès du président de la République pour qu'il continue la mobilisation des ressources dans le cadre de la lutte contre le VIH/Sida. Sur le souvenir qu'il gardera du pays qu'il s'apprête à quitter aux termes de sa mission, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique a déclaré : « Moi j'ai adoré les paysages, les Camerounaises et les Camerounais ordinaires.

J'aurais aimé me déplacer plus encore, mais ce que j'ai vu de ce beau pays me donne l'envie de revenir plusieurs fois ». A l'issue de l'entretien, le président de la République a offert à son hôte, un magnifique cadeau, œuvre de l'artisanat camerounais. Le diplomate américain a été salué sur le perron du Palais de l'Unité à son arrivée, comme à son départ, par le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo. Arrivé au Cameroun courant 2017, c'est le 22 décembre de la même année que S.E Peter Henry Barlerin a présenté ses lettres de créance au président de la République au Palais de l'Unité.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.