Burkina Faso: BEPC 2020 - 44 359 candidats composent en cache-nez dans les Hauts-Bassins

14 Juillet 2020

Le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Sayouba Sawadogo (2e à droite) ouvrant l'enveloppe contenant l'épreuve de dictée.

Les épreuves du breveté d'études du premier cycle (BEPC), session de 2020 ont débuté, comme dans les autres régions du Burkina, le 14 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso. Contexte de la Covid 19 oblige, ce sont 44 359 candidats qui composent dans la région des Hauts Bassins avec des cache-nez aux visages.

Le lancement des épreuves du BEPC de la session de 2020 a eu lieu au Collège sainte marie de Tounouma de Bobo-Dioulasso. Déjà dès 6 heures, cet établissement catholique grouille de candidats. A 6h30mn commence l'appel, et ordre a été donné à tout candidat de porter des cache-nez avant d'accéder aux salles de composition. Dans les salles, presque tous les élèves sont munis de cache nez, mais étaient néanmoins assis à deux par table banc.

« La distanciation sociale préconisée par les autorités sanitaires dans la lutte contre le coronavirus, semble être difficile à appliquer », a affirmé le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Sayouba Sawadogo qui a ouvert l'enveloppe contenant la première épreuve à savoir la dictée. Il a cependant invité les candidats à observer les autres mesures barrières préconisées dans la lutte contre la Covid -19. Au Collège sainte marie de Tounouma, des dispositifs de lave mains étaient placés à l'entrée des salles. Le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins a encouragé les candidats et les a exhortés à « carburer » dur afin de faire des Hauts-Bassins, la meilleure région du Burkina en pourcentage d'admis.

Le directeur régional des enseignements post primaire et secondaire, André Prosper Paré, a remercié tous les acteurs de l'éducation qui malgré le contexte de la maladie du coronavirus ont permis la tenue des examens cette année. Ce sont 44 359 candidats qui composent dans la région des Hauts-Bassins. Ils sont au nombre de 18 741 dans le Houet, 3044 dans le Kénédougou et 22 259 dans le Tuy. Parmi ces candidats, 24 044 sont des filles et 20 315 des garçons. En 2019, les candidats étaient au nombre de 40 968 soit un taux de progression de 8,28%. Les plus jeunes des candidats au nombre de 3 sont âgés de 13 ans et le plus âgé a 51 ans.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.