Soudan: Front révolutionnaire - L'approbation d'un projet d'accord et la signature à Juba

Khartoum — Le Front révolutionnaire Soudanais a affirmé son accord sur le projet d'accord qui a été préparé après les pourparlers de paix tenus à Juba, et a récemment déménagé à Khartoum, alors qu'il a stipulé le retour à Juba pour la signature de l'accord avec la médiation sud-soudanaise.

Le FRS a publié un communique officielle qui a été signé par son porte-parole, Oussama Saeed, pour clarifier les soucis concernant la signature des Questions Nationale Essentielles.

Le FRS a indiqué dans le texte qu'il a reçu un projet d'accord sur le papier des questions centrales nationales du comité de médiation des pourparlers soudanais de paix après qu'ils aient été négociés à Khartoum avec les parties du gouvernement du Soudan.

Le FRS a annoncé dans le communiqué son approbation du projet d'accord et de ses six articles, son accord avec le comité de médiation qu'il sera signé plus tard à Juba.

La signature de l'accord de paix en initiale aura lieu après l'accord sur l'axe des dispositions de sécurité et les questions en suspens restantes, a dit le communiqué.

Le document sur les questions nationales essentielles fait partie du document sur les questions nationales dans lequel certaines questions doivent encore être convenues lors des prochaines sessions de négociation à Juba, a conclu le texte.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.