Soudan: Matouk - Visite de délégation de médiation vise à pousser en avant le dossier de paix

Khartoum — Le rapporteur du Comité de médiation du Sud-Soudan pour les négociations de paix à Juba, Dr Duo Matouk a dit que la visite de la délégation de médiation dirigée par Tut Galwak, conseiller du président de l'Etat du Soudan du Sud pour les affaires de sécurité, et des représentants des mouvements de lutte armée à Khartoum a pour but de pousser en avant le dossier du processus de paix à Juba.

Il a indiqué lors d'une conférence de presse mardi à l'hôtel Salam Rotana, que la visite a constitué une occasion de discussions avec les responsables du Conseil souverain, le gouvernement de transition et les forces politiques sur les cinq pistes des pourparlers de paix de Juba qui se sont poursuivis pour des mois; en faisant allusion aux certains obstacles rencontrant le processus de négociation et représentant les questions en suspens de l'autorité; le partage de richesse et les arrangements de sécurité.

Il a souligné 20 points de différences entre le gouvernement et la piste du Front révolutionnaire qui a été réduit à six points en raison des efforts déployés par la médiation et la coopération démontrée par les délégations du gouvernement du Soudan et du Front révolutionnaire dans la plate-forme de Juba, chose qui a fait la médiation a décidé d'arriver à Khartoum et d'engager dans des discussions avec les responsables de Conseils souverain et de ministres et les dirigeants politiques sur les six points pivots.

Il a ajouté que les discussions ont abouti à un consensus sur toutes ces questions, exprimant ses remerciements au gouvernement du Soudan et aux représentants des mouvements armés de lutte pour leur grande coopération avec la médiation, qui a abouti à un accord compréhensif sur ces questions.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.