Cote d'Ivoire: Obsèques du Premier ministre - Le Rhdp Bouaké se mobilise pour accompagner l'illustre disparu à sa dernière demeure

15 Juillet 2020

Les militants et militantes du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) de Bouaké se mobilisent pour prendre une part active aux différentes étapes des obsèques du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet 2020, à Abidjan.

A cet effet, Nicolas Djibo, maire de la commune de Bouaké, par ailleurs cadre du Rhdp, a présidé une réunion les samedi 11 et dimanche 12 juillet, au nouveau siège du parti des houphouëtistes sis à N'Gattakro. C'était en présence des coordonnateurs départementaux et communaux, des membres du secrétariat permanent, des sages et des responsables des structures spécialisées et de base.

A l'issue de ces deux jours de réunion, il a été décidé de l'envoi de 63 responsables de structures du Rhdp Bouaké à Abidjan pour prendre part à l'hommage qui sera rendu par la direction du parti à l'illustre disparu le mercredi 15 juillet, au Palais des sports de Treichville.

Pour l'étape de Korhogo, ce sont 482 responsables accompagnés par une forte délégation de la chefferie traditionnelle baoulé et des chefs de communautés allogènes qui se déplaceront. Cette délégation de la région de Gbêkê n'ira pas les mains vides. Puisqu'il est prévu de faire des dons en vivres et en non-vivres composés de bœufs, de pagnes baoulé, de tonnes de riz, d'ignames, etc.

Pour Nicolas Djibo, Bouaké doit prendre sa part de deuil. « Bouaké doit prendre toute sa place dans ces obsèques du Premier ministre afin de lui rendre l'hommage qu'il mérite », a-t-il déclaré.

Pour le premier magistrat, Bouaké doit une très grande reconnaissance à ce grand commis de l'Etat de Côte d'ivoire. « Tous ces grands chantiers qui se déroulent présentement dans notre commune ont eu l'aval du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly », a-t-il reconnu.

Dans le même élan, Korotoumou Diomandé, communale Rhdp de Tollakouadiokro, dira que Bouaké sera aux côtés de toute la nation ivoirienne qui pleure un grand homme d'Etat. « C'est une perte cruelle qui nous laisse pantois. Mais pour tout ce qu'il a fait pour Bouaké et sa région, nous allons l'accompagner dignement à sa dernière demeure et prier pour le repos de son âme », a-t-elle souligné.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.