Sénégal: Programme d'appui à la création d'opportunités d'emplois verts - Abdou Karim Sall équipe les jeunes et les femmes

15 Juillet 2020

Dans sa politique de réduction du taux de sous-emploi des jeunes, surtout en milieu rural et le nombre de chômeurs estimé à 100 000/an, l'Etat du Sénégal, à travers le ministère de l'Environnement et du Développement durable a mis en place le Programme d'Appui à la Création d'opportunités d'Emplois Verts (PACEV).

Une initiative qui a permis d'acquérir, au profil des jeunes et des femmes, des Kiosques mobiles solaires, des Tricycles isothermes, entre autres équipements pour le développement de filières comme le recyclage du plastique et de l'autonomisation énergétique par la promotion de l'énergie solaire.

En vue d'apporter une réponse à une question inquiétante, notamment le taux de sous-emploi des jeunes, surtout en milieu rural, et le nombre de chômeurs estimé à 100 000/an, le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a présidé hier, mardi 14 juillet, dans les locaux dudit ministère, une cérémonie de remise officielle des équipements, pour les jeunes et femmes bénéficiaires.

«C'est un grand plaisir, que je préside cette cérémonie de remise des lots de matériels conçus et à qui pour le Programme d'Appui à la Création d'opportunités des Emplois Verts (PACEV), piloté par la direction des financements verts et des partenariats des BT de mon département», a déclaré le ministre Abdou Karim Sall.

Et d'ajouter, «le PACEV dans sa composante innovation, a mis en place une filière de production d'engins roulants et des points de vente, des produits écologiques, porteuses d'un business vert et génératrices de revenu pour les jeunes et les femmes bénéficiaires.

La mise à disposition de ces acquisitions est un grand pas vers la création d'emplois verts soutenus pour la nouvelle dynamique mondiale de développement des modes de production et de consommation durable».

Selon lui, «il englobe des activités économiques, des technologies, des produits et services, le moins polluant économe en ressource peu émetteur de gaz à effet de serre et minimisant l'empreinte écologique».

Un acte que n'ont pas manqué de magnifier, les récipiendaires venus un peu partout. Cheikh Ndiaye, conseil départemental de Malem Hodar déclare, «Malem hodar fait partie des départements les plus démunis où le taux d'électrification est réduit à moins de 10%. Donc ce projet-là, c'est un ouf de soulagement pour les populations».

Même son de cloche du côté d'Abdoulaye Mbaye, Directeur du marché Central au Poisson de Pikine. «Qui connait l'importance du marché central, connait le rôle important socialement et économiquement qu'il joue au niveau de la Banlieue, donc c'est avec plaisir et qu'on reçoit ce don.

Et bien entendu on va remettre ça aux braves acteurs et femmes qui travaillent jour et nuit, pour subvenir aux besoins de leurs progénitures», se réjouit-il.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.