Algérie: Tribunal de Sidi M'hamed - Mahieddine Tahkout condamné à 16 ans de prison ferme

Alger — Le tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a condamné, mercredi, l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout poursuivi pour plusieurs affaires liées à la corruption, à une peine de 16 ans de prison ferme, assortie d'une amende de 8.000.000 DA.

Rachid, Hamid et Billal Tahkout ont été condamnés à une peine de 7 ans de prison ferme assortie d'une amende de 8.000.000 DA.

Nacer Tahkout a été condamné, quant à lui, à 3 ans de prison et 8.000.000 DA d'amende.

Le tribunal a également ordonné le gel de tous les comptes bancaires des sociétés de Tahkout, la confiscation de leurs biens et leur exclusion de la participation aux marchés publics pour une durée de 5 ans.

Dans la même affaire, le tribunal a condamné les anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal à une peine de 10 ans de prison ferme et 500.000 DA d'amende chacun, alors que l'ancien ministre de l'Industrie, Abdeslam Bouchouareb, en état de fuite, écope d'une peine de 20 ans de prison ferme assortie d'une amende de 2.000.000 DA.

Le tribunal de Sidi M'hamed a rendu un jugement réclamant l'indemnisation du trésor public à hauteur de 309 milliards de DA.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.