Tunisie-France - Signature de deux conventions pour convertir les dettes en projets d'investissements en faveur de l'enseignement supérieur

15 Juillet 2020

Une convention de financement de 10 millions d'euros (environ 31 millions de dinars) a été signée entre le ministère du développement de l'investissement et de la Coopération internationale et l'Agence Française de Développement (AFD) en faveur d'un vaste programme de rénovation des Instituts supérieurs d'études technologiques (ISET).

Selon un communiqué publié par le département du développement, ce nouveau financement s'inscrit dans le cadre d'un accord de conversion de dettes en nouveaux projets et d'un programme de coopération bilatérale pour réaliser la stratégie nationale de modernisation des ISET afin qu'ils soient en mesure de développer la qualité de l'enseignement, de répondre aux exigences du marché du travail, et d'améliorer la gouvernance et l'efficacité de ces instituts.

Ont procédé à la signature de cette convention, le ministre du Développement de l'Investissement et de la Coopération Internationale (MDICI), Slim Azzabi et le Directeur de l'Agence française de développement (AFD), Gilles Chausse en présence de l'Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d'Arvor et du ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Un autre accord a été signé, à cette occasion, ayant pour objectif de financer le programme de formation et de l'insertion professionnelle d'une valeur de 9 millions d'euros (soit l'équivalent de 28 millions de dinars). Il sera consacré à l'appui des petites et moyennes entreprises (PME) dans le cadre de la lutte contre les effets du covid-19, notamment, pour assurer la continuité des activités et préserver les postes d'emploi.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.