Angola: Bigodinho promet un centre de stage pour les arbitres

Luanda — La création d'un centre de stage pour les arbitres de football fait partie des points forts du programme de travail du candidat de la liste B, Manuel Francisco, dit Bigodinho, dans la course à la présidence de l'Association provinciale de football de Luanda (APFL), pour le quadriennal 2020/24.

Les données ont été dévoilées mardi à la presse, par lui-même, lors de la présentation de sa candidature, au siège de la Fédération angolaise de handball, au complexe de Cidadela.

Le bâtiment, qui peut être utilisée pour l'inédit centre de stage, est située dans le quartier de Capalanga, propriété du candidat.

Parmi les objectifs de l'ancien juge figure également la lutte contre la falsification des âges, la diffusion du football féminin et la création d'un bureau de communication et d'image.

En cas de victoire, Manuel Francisco remplacera le président sortant, Domingos Tomás, dans une course qui implique également Rafael Maria, concurrent de la liste A.

Les adversaires ont des points convergents dans leurs programmes respectifs, soulignant la lutte contre la falsification des âges, la promotion du sport dans le secteur féminin et la création d'un bureau de publicité et de marketing.

Rafael Maria a présenté son projet la semaine dernière à la Galeria dos Desportos, qui met en avant la relance des sélections provinciales dans tous les secteurs.

L'ancien praticien propose également de créer un prix monétaire pour le champion provincial, en plus de la massification dans l'enseignement primaire et dans le premier cycle de l'enseignement secondaire.

Les élections sont prévues le 18 prochain, au siège de l'APFL.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.