Cameroun: Adamaoua - La femme et la fille à l'honneur

La cérémonie aura été brève et sobre. A cause de la pandémie de Covid-19, les festivités marquant la célébration de la Journée mondiale de la population n'a pas été faste comme les éditions précédentes. D'ailleurs, le thème de cette année colle parfaitement à l'actualité : « Stopper la Covid 19 : comment protéger la santé de la femme et de la fille ». Question de sensibiliser et d'informer le public sur les enjeux démographiques et surtout les conditions des femmes et des jeunes filles à travers le monde et au Cameroun en particulier.

Pour marquer le 11 juillet, le ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire a organisé dans la ville de Ngaoundéré, une cérémonie de remise de matériel agricole à une douzaine d'associations de femmes et jeunes de l'Adamaoua. Une cérémonie présidée par le gouverneur de la région de l'Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar, qui avait à ses côtés le délégué régional du Minepat, Dr Amadou Bello.

Sans en faire une liste exhaustive, le matériel offert était constitué de trois machines à décortiquer, de huit machines à écraser, de 80 combinaisons, de quatre groupes électrogènes, de 150 machettes, de 150 houes, de 150 paires de bottes, de 30 casques de sécurité, de 5000 cache-nez entre autres. Une bouffée d'oxygène pour ces populations qui ont choisi le travail de la terre. « Nous sommes heureux de recevoir cet important don offert par le Minepat. Ceci va booster l'économie dans la région de l'Adamaoua et nous permettre d'accroître notre production. Les femmes vont se mettre au travail afin de contribuer à l'autosuffisance alimentaire au Cameroun », a déclaré satisfaite Asmaou Souleymanou, l'une des bénéficiaires. Le gouverneur de la région de l'Adamaoua est allé dans le même sens, « ce sont des cadeaux importants qui pourront aider les personnes vulnérables que sont les femmes et les jeunes à mener leurs activités ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.